Smaïl Chergui sacré Commandeur de l’Ordre du Mono de la République togolaise

0
Smaïl Chergui sacré Commandeur de l'Ordre du Mono de la République togolaise

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, l’Algérien Smaïl Chergui a reçu, lundi, la distinction de Commandeur de l’Ordre du Mono de la République togolaise pour les actions menées en faveur de la paix sur le continent africain. « C’est avec humilité que j’ai reçu la distinction de Commandeur de l’Ordre du Mono de la République togolaise dont vient de m’honorer le président FE Gnassingbe. Toute ma reconnaissance pour ce geste d’amitié », a tweeté Smaïl Chergui.

« C’est un honneur particulier pour moi d’être élevé à la dignité du Togo. Ce geste qui m’honore et honore l’Union africaine et mon pays l’Algérie représente un témoignage de l’amitié et de la confiance et surtout le partage en commun que nous avons avec le président togolais dans la volonté d’aider le continent africain à dresser les questions de paix et de sécurité. Je crois que cette médaille, à travers mon humble personne, est un hymne national à cette volonté de contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité de notre continent », a déclaré le diplomate, repris par la presse togolaise.

Smaïl Chergui, un chevronné des affaires panafricaines

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine s’est rendu à Lomé, la capitale togolaise, pour animer la deuxième réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali (GST-Mali).

L’Ordre du Mono est la plus haute distinction au Togo. Un millier de Togolais ont reçu cette distinction, depuis sa création en 1961, en plus de quelques personnalités étrangères.

Smaїl Chergui est un diplomate algérien, né le 4 septembre 1956. Il a été Commissaire de la Commission de l’Union africaine pour la paix et la sécurité durant deux mandats consécutifs. Smaïl Chergui a occupé ce poste depuis  2013. Il a été réélu en 2017 pour un deuxième mandat de quatre ans.

L’Ambassadeur Chergui a plus de 30 ans d’expérience au ministère des Affaires étrangères de l’Algérie, et plus de 20 ans à un poste de haute responsabilité.

Il possède une vaste expérience dans la gestion des affaires panafricaines, en particulier en sa qualité d’Ambassadeur et de Représentant permanent de l’Algérie.

Article précédentLibye: le gouvernement de transition obtient la confiance du Parlement
Article suivantCoronavirus: 138 nouveaux infectés et 4 décès en 24h

Laisser un commentaire