Plus de 17.600 sites archéologiques répertoriés en 4 ans à Tassili N’Ajjer

0
Plus de 17.600 sites archéologiques recensés en 4 ans à Tassili N’Ajjer
Plus de 17.600 sites archéologiques recensés en 4 ans à Tassili N’Ajjer
Formation en marketing digital - Mojo CreaLab

Pas moins de 17.692 sites archéologiques ont été répertoriés ces quatre dernières années à travers le territoire du Parc culturel du Tassili N’Ajjer (wilaya d’Illizi), a appris ce mardi 24 novembre 2020 l’APS auprès des services de l’Office national du parc culturel du Tassili (ONPCT).

Pilotée par le département technique d’inventaire et des études, cette opération a donné lieu au recensement de 9.791 sépultures et monuments funéraires, 1.814 sites d’arts rupestres et 4.754 sites en surface, en plus de 1.333 sites répertoriés cette année lors de 6 missions entreprises dans les régions de Oued-Samen, Bordj El-Haouès et Bordj Omar-Idriss, a précisé le chef de département de conservation du patrimoine culturel et naturel à l’ONPCT.

Retenue dans le cadre du programme de recensement du patrimoine culturel du parc, l’opération a permis la couverture jusque-là de 20% de la superficie du Parc culturel du Tassili N’Ajjer, a indiqué M. Assak Wakafi Cheikh, ajoutant qu’une session de formation a été initiée la semaine dernière en direction des agents de recensement du patrimoine dans le but de promouvoir les activités de prospection et de recensement naturel au niveau du parc du Tassili.

La session a porté sur la vulgarisation et l’utilisation des appareils de localisation des sites archéologiques dans différentes conditions naturelles.

Classé en 1982 sur la liste du patrimoine universel par l’UNESCO, le parc culturel du Tassili N’Ajjer s’étend sur une superficie de 138.000 km2 renfermant une multitude de sites géologiques et de gravures rupestres.

Le même responsable a fait part de la création, sous tutelle du ministère de la Culture et des Arts, de cinq parcs culturels nationaux, en l’occurrence ceux du Tassili N’Ajjer (Illizi), de l’Ahaggar (Tamanrasset), du Touat-Gourara (Adrar et Timimoune), de Tindouf et de l’Atlas Saharien dont le territoire couvre six wilayas.

Article précédentJustice: un journaliste et un lanceur d’alerte condamnés à une année de prison ferme à Oran
Article suivantLa présidence à la chaine russe RT: « Tebboune répond positivement à son traitement »

Laisser un commentaire