Sid Ali Khaldi présente ses excuses et tente de se justifier

1
Sid Ali Khaldi présente ses excuses et tente de se justifier
Sid Ali Khaldi présente ses excuses et tente de se justifier

Moins de 24 heures après ses déclarations polémiques sur le référendum du 1er novembre, le ministre de la Jeunesse et des Sports Sid Ali Khaldi présente ce vendredi 23 octobre 2020 ses excuses aux Algériens, dans une vidéo diffusée sur sa page Faebook.

M. Khaldi a affirmé avoir « suivi hier la portée désolante de mes déclarations sur le référendum. En tant que citoyen, je reviens sur ce sujet pour préciser que mes propos visaient ceux que sont dérangés par la constitutionnalisation de la Déclaration du 1e Novembre 1954, que je considère comme ligne rouge. Le peuple algérien est, dans sa totalité, aucun doute là-dessus, uni autour de la déclaration du 1er novembre ».

« De toute manière, nous sommes des êtres humaines. Nous ne sommes pas parfaits. Ceux qui ont mal compris mes propos, compris hors de leurs contextes, je leur présente mes excuses », a-t-il rajouté.

Lors d’un discours prononcé hier dans le cadre de la campagne référendaire, M. Khaldi « invite » celui à qui le référendum sur la Constitution « déplaît à changer de pays ».

« A ceux-là, nous dirons le 01e novembre (2020), que nous avons constitutionnalisé la Déclaration du 1er novembre 1954 pour la première fois depuis l’Indépendance. Et celui à qui cela déplaît n’a qu’à changer de pays », a-t-il déclaré, répétant à deux reprises la dernière phrase.

Abonnez-vous à notre newsletter:

Article précédentCoronavirus: Le flou sur l’enquête épidémiologique en Algérie
Article suivantIls ont fait « la paix »: Israël et le Soudan vont normaliser leurs relations, annonce Trump

1 commentaire

  1. La seule façon d’exprimer ses «  »excuses » » (sans valeur) est de démissionner de son poste pour se «  »fondre » » dans l’anonymat ! une indignité incommensurable qui lui ouvre les portes de la «  »haine » » du peuple qui regrette de devoir encore le subir parmi les siens ! L’Algérie a enfanté des traitres de son genre et le regrette car elle n’en a que faire ! Il n’a plus le droit de se revendiquer de la nationalité !

Laisser un commentaire