Le président italien en Algérie en novembre, Alger et Rome attachés au « partenariat stratégique »

0
Le président italien en Algérie en novembre, Alger et Rome attachés au

Sergio Mattarella, président italien, sera à Alger en novembre prochain pour une visite officielle.


A Rome, Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, a discuté, mercredi et jeudi 6 et 7 octobre 2021, avec son homologue italien, Luigi Di Maio de cette visite qualifiée d’importante et de la coopération entre les deux pays méditerranéens. « J’ai eu une riche séance de travail avec mon homologue italien. Il y a une détermination commune à concrétiser les perspectives prometteuses du partenariat stratégique entre l’Algérie et l’Italie », a tweeté le chef de la diplomatie algérienne.


Il a noté une convergence des vues entre les deux capitales concernant « des dossiers africains et euro-méditerranéen d’intérêt commun ».


Les deux ministres ont passé en revue, lors d’une séance de travail, l’état de la coopération économique bilatérale notamment dans le secteur de l’énergie.


L’Algérie est le deuxième fournisseur de l’Italie en gaz naturel

L’Algérie est le deuxième fournisseur de l’Italie en gaz naturel avec 35 % de part du marché (près de 12 milliards de mètre cube). Les autres fournisseurs sont la Russie, la Libye et les Pays-bas.


Selon Sonatrach, l’Italie a été la première destination des exportations gazières algériennes au premier trimestre 2021, avec des volumes atteignant les 6,4 milliards de mètres cubes, une hausse de 109 % par rapport à la même période de 2020. L’Algérie et l’Italie sont liées par le gazoduc Enrico Mattei qui passe par la Tunisie.


Selon l’agence italienne Nova, la crise diplomatique entre le Maroc et l’Algérie pourrait relancer le projet Galsi, le gazoduc Algérie-Sardaigne-Italie, décidé en 2001 et jamais construit. Le chef de la diplomatie algérienne a expliqué aux responsables italiens les nouvelles mesures prises en Algérie pour améliorer le climat d’investissement et « mettre fin à la dépendance aux hydrocarbures ».


Discussion sur la migration clandestine

Lamamra et Di Maio ont discuté également de la lutte contre la migration clandestine, une question déjà évoquée lors de la visite du chef de la diplomatie italienne en Algérie en 2020. L’Italie comme l’Espagne enregistre une arrivée croissante de migrants clandestins venant du Maghreb ces derniers mois.

Alger et Rome ont convenu de l’impératif d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations euro-méditerranéennes


Alger et Rome ont, selon l’APS, convenu de l’impératif d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations euro-méditerranéennes, notamment le partenariat entre l’Algérie et l’Union européenne (UE), concrétisé par l’Accord d’Association, entré en vigueur en 2005.


Les derniers développements politiques survenus en Libye, à l’approche des élections prévues en décembre 2021 dans ce pays, ont été abordés par Ramtane Lamamra et Luigi Di Maio.


Alger et Rome partagent le même point de vue sur le règlement de la crise politique et sécuritaire en Libye, le refus de toute ingérence extérieure et le respect de l’embargo sur les armes.


Rencontre avec Romano Prodi

Les deux parties ont également discuté de la situation sécuritaire actuelle dans la région Sahélo-saharienne et du dossier du Sahara occidental « à la lumière de la reprise du conflit armé et l’absence du lancement d’un processus politique sérieux en vue d’un règlement juste et permanent de la décolonisation dans le Sahara occidental ».


A noter enfin que Ramtane Lamamra, qui est en Italie pour prendre part aussi aux travaux de la 3e Réunion interministérielle Afrique-Italie, a rencontré, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, l’ancien Premier ministre italien et ancien président de la Commission européenne, Romano Prodi, avec lequel il a échangé les vues sur les principaux dossiers politiques et sécuritaires à l’échelle internationale et les défis actuels qui se posent à la Méditerranée.

Article précédentQui est Abdulrazak Gurnah, le nouveau Nobel de la littérature?
Article suivantLe chanteur Rabah Driassa est décédé à l’âge de 87 ans

Laisser un commentaire