Saïd Bouteflika transféré à la prison d’El Harrach

1
Saïd Bouteflika, frère et conseiller de l'ancien président Abdelaziz Bouteflika, a été transféré le 03 janvier à la prison d'El Harrach. Il reste en détention après son acquittement par la Cour d'appel militaire de Blida.
Archives

Saïd Bouteflika, frère et conseiller de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, a été transféré le 03 janvier à la prison d’El Harrach. Il reste en détention après son acquittement par la Cour d’appel militaire de Blida.

Le ministère de la Défense nationale a, dans un communiqué, annoncé, ce lundi 4 janvier 2021, le transfert de Saïd Bouteflika vers la prison d’El Harrach à Alger. Il est poursuivi par le pôle pénal économique et financier de Sidi M’Hamed pour des affaires de corruption et de dilapidation de deniers publics.

Le 2 janvier 2021, Said Bouteflika et les généraux Mohamed Mediene et Bachir Tartag ainsi que Louisa Hanoune ont été acquittés, dans un procès en appel à la Cour militaire de Blida, après que la Cour Suprême ait accepté un pourvoi en cassation. Ils ont été condamnés, en première instance en septembre 2019, à une peine de 15 ans de prison pour « atteinte à l’autorité militaire et complot contre l’Etat ».

Peines confirmées en février 2020 pour Saïd Bouteflika, Mohamed Mediene et Bachir Tartag. Louisa Hanoune, leader du Parti des travailleurs, a été condamnée à trois ans d’emprisonnement dont 9 mois fermes purgés pour « non dénonciation de crime ».

Le général Atmane Tartag dit Bachir reste en détention également à la prison militaire de Blida, poursuivi pour une autre affaire.

Article précédentCovid-19: que sait-on des deux nouveaux variants qui inquiètent?
Article suivantLa justice britannique refuse l’extradition d’Assange vers les Etats-Unis

1 commentaire

Laisser un commentaire