Sahara occidental: le Président Brahim Ghali soigné du Covid-19

3
Le Président sahraoui, Brahim Ghali, est soigné et se rétablit après avoir contracté le Covid-19

Le Président sahraoui, Brahim Ghali, est soigné et se rétablit après avoir contracté le Covid-19, a indiqué le 22 avril la présidence de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

« L’état de santé du président Ghali n’est pas inquiétant et il se rétablit après avoir contracté le Covid », précise un communiqué de la présidence sahraouie.

La présidence sahraouie rassure sur l’état de santé de Brahim Ghali

M. Ghali, faut-il le rappeler, a été élu le 9 juillet 2016 à la tête de la RASD. Ne précisant pas le lieu de soins du chef de l’Etata sahraoui, le communiqué s’est voulu rassurant sur l’état de santé du Président sahraoui. « Le président de la RASD et chef du Front (Polisario) est en soins et sous observation médicale depuis plusieurs jours. Nous informons les citoyens et citoyennes que son état n’est pas inquiétant et qu’il se rétablit », détaille la présidence.

L’armée sahraouie a mis fin au cessez-le-feu avec le Maroc en vigueur depuis 1991 en novembre dernier en riposte à une opération militaire marocaine dans une zone-tampon de l’extrême-sud du vaste territoire désertique.

La question du statut du Sahara occidental, considéré comme un « territoire non autonome » par l’ONU oppose depuis 1975 Sahraouis et Marocains. Alors que les Sahraouis réclament leur droit à un référendum d’autodétermination prévu, d’ailleurs, par l’ONU, les Marocains tergiversent et proposent une solution de substitution n’offrant qu’une seule possibilité : celle d’un plan d’autonomie sous sa souveraineté.

Article précédentPétrole : les cours terminent la semaine impactés par la pandémie et la baisse de la production libyenne
Article suivantSuper ligue: Fin et transformation du football

3 Commentaires

Laisser un commentaire