La Russie va tourner le premier film dans l’espace

0
La Russie va tourner le premier film dans l’espace
La Russie va tourner le premier film dans l’espace

L’agence spatiale de la Russie, Roscosmos, a annoncé jeudi envoyer l’actrice Ioulia Peressild et le réalisateur Klim Chipenko à bord de la Station spatiale internationale pour y réaliser le premier film tourné dans l’espace.

«Le départ de l’expédition est prévu le 5 octobre 2021 du cosmodrome de Baïkonour à bord du vaisseau spatial Soyouz MS-19», selon un communiqué de Roscosmos.

« Le départ de l’expédition est prévu le 5 octobre 2021 du cosmodrome de Baïkonour à bord du vaisseau spatial Soyouz MS-19 », selon un communiqué de Roscosmos.

Le film dont le titre de provisoire est Le Défi est un « drame spatial » selon l’agence spatiale russe. Il sera réalisé par Klim Chipenko, auteur des films russes Kholop, Saliout-7 et Text.

Le communiqué ne révèle pas de détail sur l’histoire du film ni sur le rôle de Mme Peressild. Le film est coproduit par Dmitri Rogozine, le patron de l’agence spatiale russe, qui a affiché son ambition que la Russie soit le premier pays à tourner un film dans l’espace.

La Russie devance Tom Cruise

Ce projet avait été révélé en décembre dernier. Selon une annonce de casting de l’époque, le rôle principal devait être tenu par « une véritable super-héroïne », quelqu’un voulant vraiment « aller dans les étoiles… Tout en étant prêt à devenir en même une énorme star internationale. »

L’actrice devait aussi être impérativement d’origine russe, avoir entre 25 et 40 ans, faire entre 1 mètre 50 et 80, et faire entre 50 et 80 kg. Elle devait enfin avoir un casier judiciaire vierge et savoir courir 1 km en moins de trois minutes et demie et nager 800 mètres en 20 minutes. Le tournage devrait durer une dizaine de jours dans l’espace.

Ce projet russe sera tourné avant le blockbuster que préparent Tom Cruise et Doug Liman (La Mémoire dans la peau, Edge of Tomorrow). Les deux hommes ont eux aussi fait part de leur intention de tourner un long-métrage dans l’ISS.

Selon les informations de Variety, ce long-métrage serait doté d’un gigantesque budget d’au moins 200 millions de dollars. Tom Cruise, star et producteur du projet, habitué des cascades impossibles, pourrait décrocher un salaire allant de 30 à 60 millions de dollars.

LIRE AUSSI: La Tunisie, 1er pays du Maghreb à lancer un satellite fabriqué 100% localement

Article précédentLa finale de la Ligue des champions déplacée d’Istanbul à Porto
Article suivantCinéma: « Héliopolis » de Djaâfar Gacem en salles à partir du 20 mai

Laisser un commentaire