Covid-19: Réquisition des entreprises de production de l’oxygène liquide

1
Covid-19: Réquisition des entreprises de production de l'oxygène liquide
Covid-19: Réquisition des entreprises de production de l'oxygène liquide

Les entreprises algériennes activant dans la production et le transport de l’oxygène liquide sont réquisitionnées par les pouvoirs publics en raison de la forte demande sur ce produit dans les centres sanitaires.


L’annonce est faite, ce jeudi 22 juillet 2021, par Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed, ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed.


Une cellule, installée au niveau de la Primature, s’occupera de la coordination et de l’acheminement de l’oxygène vers les hôpitaux et les centres de santé, selon la demande.


Plusieurs structures sanitaires, notamment à Alger, à Oran, à Biskra, à Blida et à Constantine, ont lancé des appels de détresse ces derniers jours en raison du manque d’oxygène liquide face à une flambée de cas positifs de Covid-19 nécessitant une prise en charge médicale d’urgence.


Des SOS ont même été lancés sur les réseaux sociaux pour collecter des bonbonnes d’oxygène liquide.


Mercredi 21 juillet, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a demandé aux directeurs de santé au niveau des wilayas d’envoyer leurs demandes à travers une plate-forme numérique installée au niveau des services du Premier ministre Aïmen Benabderrahmane.


Importation de concentrateurs d’oxygène liquide de Chine


A partir de samedi prochain, l’Algérie devrait recevoir une importante quantité de concentrateurs d’oxygène à partir de la Chine.


Un programme d’importation de près de 6.000 concentrateurs est prévu pour les semaines à venir.

Selon Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed , l’Algérie produit près de 430.000 litres par jour d’oxygène liquide,  le triple de la production moyenne en 2020.


« Cette quantité représente près 400 millions de litres d’oxygène gazeux, ce qui permet de prendre en charge des dizaines de milliers de malades », a-t-il précisé, cité par l’agence APS.


Il a annoncé l’entrée en activité de nouveaux intervenants pour produire de l’oxygène.  « Ils ont quasiment fini leurs installations et  devraient être opérationnels dans les semaines à venir », a-t-il noté.

Article précédentAbdelhakim Meziani, un phare du journalisme culturel algérien s’en est allé
Article suivantEspionnage marocain ciblant l’Algérie : Alger qualifie les attaques de « crimes » menaçant la sécurité internationale »

1 commentaire

Laisser un commentaire