Vers la reprise prochaine des vols domestiques d’Air Algérie

1
Vers la reprise prochaine des vols domestiques d'Air Algérie
Archives

Une conseil interministériel, présidé par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, s’est tenu ce dimanche 29 novembre 2020, pour examiner la situation sanitaire liée à la Covid-19 et le plan d’acquisition des vaccins. Les ministres en charge de l’Intérieur, de la Santé, des Transports, de l’industrie pharmaceutique ont assisté à la réunion. Pr Kamel Sanhadji, président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), était également présent.

Selon des sources informées, le conseil a décidé de la reprise prochaine des vols domestiques d’Air Algérie ainsi que des vols de rapatriement d’algériens encore bloqués à l’étranger et dont le nombre reste encore indéfini. Les vols internationaux et intérieurs réguliers d’Air Algérie sont suspendus depuis le 19 et le 22 mars 2020 en raison de l’urgence sanitaire liée à la pandémie de Coronavirus. Le ciel algérien demeure aussi fermé pour les compagnies étrangères sauf pour le transport de marchandises.

Samedi 28 novembre 2020, le Syndicat des pilotes de lignes algériens (SPLA) et le section UGTA d’Air Algérie ont réclamé, dans un communiqué, la reprise progressive des vols d’Air Algérie, à commencer par les dessertes domestiques. Ils se sont dits inquiets par rapport à la situation financière de la compagnie nationale qui, malgré l’arrêt d’activités, a continué à verser les salaires à ses employés.

Stratégie d’acquisition des vaccins anti-Covid 19

Par ailleurs, le conseil interministériel a, selon un communiqué de la Primature, décidé de mettre en place un groupe de travail, dirigé par le ministre de la Santé, pour proposer une stratégie d’acquisition des vaccins anti-Covid 19 et un plan de vaccination avec préparation des personnels devant participer à l’opération. Un deuxième groupe de travail, dirigé par le ministre de l’Intérieur, devra plancher sur l’organisation logistique du transport, du stockage et de la distribution des vaccins achetés auprès de laboratoires internationaux.

Abdelaziz Dejrad a déclaré que les vaccins, qui seront acquis, doivent avoir toutes les garanties de qualité et de conformité et être agrées par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Il a qualifié de prioritaire l’opération d’acquisition des vaccins. « Tous les moyens financiers et matériels y seront consacrés », a-t-il dit.

1 commentaire

Laisser un commentaire