Réouverture des frontières aériennes: le nombre de vols, les villes concernées et le protocole sanitaire dévoilés

6
Réouverture des frontières aériennes: le nombre de vols, les villes concernées et les conditions dévoilées
Réouverture des frontières aériennes: le nombre de vols, les villes concernées et les conditions dévoilées

Le Premier ministère a dévoilé ce lundi 24 mai 2021 les dispositions liée à la réouverture partielle des frontières aériennes de l’Algérie. Dans un communiqué, les services de Abdelaziz Djerad ont dévoilé le nombre de vols, les villes concernées et les conditions auxquelles doivent se soumettre les voyageurs.

Le communiqué, qui explique que ces dispositions fixent les modalités opérationnelles nécessaires liés à la réouverture partielle des frontières aériennes à partir du 01 juin 2021″, révèle que le nombre de vols à destination et en provenance de la France, qui se sont assurés par la compagnie Air Algérie, sera de trois par semaine : deux vols à Paris et une troisième à Marseille.

La compagnie nationale assurera également un vol hebdomadaire à destination et en provenance de Tunis, Barcelone et Istanbul.

Quant aux aéroports concernés, il s’agit de ceux d’Alger, Oran et Constantine.

Au total, 6 vols hebdomadaires seront assurés par la compagnie nationale Air Algérie de et vers la France, la Turquie, l’Espagne et la Tunisie

Les conditions pour embarquer dans ces vols

Le même communiqué a dévoilé les conditions auxquelles doivent se soumettre les voyageurs pour embarquer vers l’Algérie. Il s’agit d’un résultat négatif du test RT-PCR de moins de 36 heures, de la possession d’un billet de voyage valide et de la nécessité de remplir la fiche médicale avec les informations demandées.

Le même communiqué évoque également « le paiement anticipé des frais liés à la mise en quarantaine obligatoire auquel doit se soumettre chaque voyageur à son arrivée en Algérie et les frais liés au test de dépistage du coronavirus ».

Le communiqué rappelle que tous ces frais sont à la charge du voyageur. Des détail déjà annoncés par le ministre de la Santé, Abderahmane Benbouzid.

Il est également exigé des voyageurs, une fois arrivés en Algérie, de se mettre en quarantaine pour une durée de 5 jours dans l’un des établissements hôteliers mobilisés à cet effet, dont la liste a été établie, de se soumettre à un contrôle médical régulier et de réaliser le test de coronavirus à la fin du confinement.

Celui-ci sera levé au bout de 5 jours si le test est négatif. Au cas de résultat positif, la quarantaine est reconduite, explique la même source.

Quant aux personnes désirant quitter l’Algérie, elles seront soumises aux conditions fixées par les pays de destination.

L’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed Antar Daoud, a annoncé samedi que 5 sur les 15 vols autorisés à partir du 01 juin des aéroports d’Alger, Constantine et Oran concerneront la France.

Article précédentLes enseignants poursuivent leur protestation et rejettent les assurances de la tutelle
Article suivantCovid-19: 247 nouveaux cas et 8 décès en 24h

6 Commentaires

Laisser un commentaire