Rentrée scolaire: plus de 10 millions d’élèves ont rejoint ce 21 septembre les écoles

0
Rentrée scolaire: plus de 10 millions d'élèves ont rejoint ce 21 septembre les écoles

Plus de 10 millions d’élèves des trois cycles de l’enseignement ont repris ce 21 septembre les chemins des écoles pour la rentrée scolaire 2021-2022 marquée pour la deuxième année par la pandémie Covid-19.

A cet effet, le ministère de l’Education nationale a pris plusieurs mesures, notamment le report de cette rentrée (prévue initialement le 7 septembre) pour permettre la vaccination du personnel du secteur et la finalisation des différentes opérations liées à la rentrée, mais aussi à la demande de la famille de l’éducation dans le régions du sud en proie à la canicule.

https://www.liberte-algerie.com/actualite/une-rentree-scolaire-sur-fond-dinquietudes-365286Cette année, la tutelle a pris des mesures exceptionnelles, dont l’adaptation des schémas pédagogiques de manière à assurer l’enseignement des matières essentielles en présentiel, le protocole sanitaire imposé par la situation épidémiologique liée à la propagation du Covid-19 et le recours au système de groupes pour garantir la distanciation physique et préserver la santé de tous.

Modification du volume horaire des cours

Dans le cadre de ce système de groupes, le ministère a introduit pour cette rentrée scolaire quelques modifications, notamment concernant le volume horaire qui passe de 45 minutes à une (1) heure. Selon une correspondance adressée à l’Inspection générale de la pédagogie, un plan a été élaboré à cet effet sur les cours devant être dispensés en classe, prévoyant une réduction des cours pour tous les cycles d’enseignement à l’exception des classes d’examen.

Les groupes seront divisés en sous-groupes comprenant entre 20 et 24 élèves chacun, à l’exception des groupes comptant moins de 24 élèves comme c’est le cas pour les filières de langues étrangères, de mathématiques et de maths techniques. Les matières avec travaux pratiques et travaux dirigés ne sont pas concernées par le système de groupes.

Le ministère de l’Education nationale a appelé, dans cette correspondance, à éviter les classes itinérantes, « dans la mesure du possible », par souci d’éviter le contact physique entre les élèves et par respect de la distanciation physique, autorisant par la même, le cas échéant, le déplacement des groupes les moins nombreux et l’augmentation du volume horaire à 60 minutes/matière, avec exploitation de l’après-midi du mardi.

Pour ce qui est du cours inaugural pour cette saison, il s’agira de la sensibilisation sur les catastrophes naturelles par l’apprentissage des moyens d’y faire face, notamment après la dernière catastrophe naturelle qu’avait vécue l’Algérie suite aux énormes incendies ayant ravagé les wilayas du pays, d’autant que le ministre de l’Education nationale avait mis l’accent, dans ce contexte, sur « la nécessité » d’accorder au cours inaugural cette « importance capitale », avec « l’impératif » de le dispenser dans tout le territoire national.

Article précédentLa France demande pardon aux Harkis, refuse de reconnaître les crimes coloniaux en Algérie
Article suivant« WORKYZZ », un nouvel espace de coworking ouvre à Alger

Laisser un commentaire