Relâché au Mali, un terroriste algérien arrêté à Tlemcen

3
Relâché au Mali, un terroriste algérien arrêté à Tlemcen
Archives

Libéré au Mali dans le cadre d’un accord pour la libération d’otage européen, le terroriste dénommé « Mustapha Derrar », a été arrêté le 27 octobre à Tlemcen, a annoncé ce 28 octobre un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Il est à souligner que ledit criminel qui avait rallié les groupes terroristes en 2012, a été libéré au début de ce mois d’octobre au Mali, suite aux négociations menées par des parties étrangères ayant abouti à conclure un accord, via lequel plus de (200) terroristes ont été libérés et une rançon conséquente a été versée aux groupes terroristes contre la libération de trois otages européens », a précisé le MDN.

Pour rappel trois otages dont une française ont été libéré le 08 octobre dernier en contre-partie d’ une rançon et la remise en liberté de terroristes prisonniers incarcérés à Bamako. L’opération avait été qualifiée d’ampleur inédite. Le montant précis de la transaction – qui s’élèverait, selon les médias occidentaux à plusieurs millions d’euros – reste inconnu, mais jamais l’Etat malien n’avait relâché dans la nature autant de détenus liés, de près ou de loin, à la mouvance « jihadiste ».

Le ministère de la défense a donc a qualifié ces pratiques d' »inadmissibles » et « contraires aux résolutions de l’Organisation des Nations unies incriminant le versement de rançons aux groupes terroristes », soulignant que celles-ci « entravent les efforts de lutte contre le terrorisme et de tarissement de ses sources de financement ».

La filature de l' »algérien élargi au Mali s’est faite, depuis son entrée aux frontières algériennes, précise le MDN. Selon la même source, « cette opération a été menée suite à une surveillance permanente dudit criminel depuis son entrée via les frontières nationales jusqu’à la collecte des renseignements relatifs à ses mouvements suspects ». Le MDN s’est félicité de « cette opération de qualité » qui « réitère l’efficacité de l’approche adoptée par l’Armée nationale populaire pour asseoir la sécurité et la quiétude à travers tout le territoire national et venir à bout du fléau du terrorisme dans la région »

Article précédentSoupçonné de dopage, Makhloufi affirme être « un athlète propre »
Article suivantBilan – coronavirus: 320 nouveaux cas en Algérie

3 Commentaires

  1. Les occidentaux n’ont jamais pensé aux fâcheuses conséquences de leurs manigances à travers le monde ! S’ils ne les utilisent pas, ils les arment contre les autres ou les libèrent pour envenimer la situation ! Pourvu que cela ne se passe plus «  »chez eux » » !

Laisser un commentaire