Récupération de biens en Algérie: la Justice dévoile les montants et biens récupérés

0
Récupération de biens en Algérie: la Justice dévoile les montants et biens récupérés
Récupération de biens en Algérie: la Justice dévoile les montants et biens récupérés

Le ministère de la Justice a dévoilé ce lundi 03 mai 2021 des détails sur la récupération de biens en Algérie, par les services judiciaires dans le cadre de la lutte contre la corruption.

Dans un communiqué de presse, le ministère de la Justice fait savoir que le montant global mis sous main de la Justice actuellement est de près de 53 milliards d DA (52 723 779 807,49 DA), dont 39,3 milliards (39 394 008 150,33 DA) sont déjà concernées par des décisions de confiscation.

Quant à la somme en devises, le ministère de la Justice dévoile le montant de près de deux millions d’euros (1.958.759,31 euros), dont 678.933,84 ont déjà été récupérées.

En dollars américains, le montant est de plus de 213 millions de dollars (213.536.809,15 USD), dont 198.472.171,49 ont déjà été confisquées sur décision de la justice.

Récupération de plus 4.700 véhicules, 301 terrains

Dans son communiqué, le ministère explique que ces montants sont sous forme de liquidités ou avoirs bancaires.

Quant aux fonds transférés, la même source explique que 4.766 véhicules ont été placés sous main de justice, dont 4.689 ont déjà été confisquées, dont 06 navires.

Des biens immobiliers ont également été récupérés. 301 terrains, agricoles ou non, sont désormais sous le contrôle de la Justice, dont 214 déjà récupérés.

119 appartements et 27 magasins sont également sous l’emprise de ce ministère, dont 87 maisons, 23 magasins et 21 bâtisses déjà récupérées.

Un bien mis sous main de justice signifie qu’il est sous l’autorité de celle-ci.

Le président Abdelmadjid Tebboune avait abordé, dans une entrevue avec des patrons de presse le dimanche 04 avril 2021, diffusé à l’ENTV, la récupération des fonds détournés. Il a avait affirmé que la procédure dépend de l’émissions de jugements définitifs dans les affaires de corruption en cours.

Lors de son entrevue, il a aussi annoncé « de bonnes nouvelles » pour le mois d’avril en matière de récupération des fonds détournés, réitérant sa promesse en la matière.

Plus tôt, fin mars 2021, l’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed-Antar Daoud, avait fait savoir que 46 propriétés ont été récupérées tandis qu’un dossier sur la situation a été transmis au président Abdelmadjid Tebboune.

Article précédentCovid-19: 195 nouveaux contaminés et 10 décès en 24h en Algérie
Article suivantLes petites mains de l’association « Trisomie Aldjazair », confectionnent des sacs pour un projet solidaire

Laisser un commentaire