« Qefza Market »: un saut qualitatif en faveur de l’entrepreneuriat féminin en Algérie

0
"Qefza Market": un saut qualitatif en faveur de l’entrepreneuriat féminin en Algérie

« Qefza Market » est comme son nom l’indique un saut au sens plein: la plateforme démarre avec 500 porteuses de projets qui y trouvent des outils pour améliorer leur business et leur activité commerciale en ligne. Il s’agit d’un saut qualitatif pour les femmes entrepreneuses en Algérie.

La plateforme « Qefza Market », mise en ligne il y a quelques semaines et riche déjà de ses 500 porteuses de projets, est une initiative de Nassima Guettal, ingénieure informaticienne, militante associative, particulièrement dans le domaine de la promotion des droits des femmes.

« Qefza n’est pas une reconversion professionnelle, mais la continuité de ce que j’entreprends depuis plusieurs années dans le domaine associatif. Qefza est un projet à dimension sociale, qui forme, conseille, et promeut des femmes qui portent des projets viables » indique Nassima.

LIRE AUSSi: «WomWork», premier incubateur dédié à l’entrepreneuriat féminin en Algérie

L’idée de ce projet a germé en 2017 avec l’ambition de rassembler sur une même plateforme des métiers portés par des femmes. Pour faire aboutir un tel projet, il fallait générer beaucoup de moyens, explique-t-elle.

« Notre objectif n’est pas de répertorier ces activités mais de prendre en charge chaque projet en s’adaptant à ses spécificités: à titre d’exemple les différents modes de paiement, le système de livraison. Il fallait étudier chaque projet à part entière et développer une stratégie pour chaque projet. C’est pourquoi nous avons pris le temps nécessaire pour faire les choses de manière organisée ».

« Qefza market » permet aux personnes inscrites d’ouvrir une boutique en ligne, où leurs produits et services sont commercialisés. Après une formation d’initiation dispensée par l’équipe de « Qefza Market », chaque entrepreneuse à la possibilité de gérer son commerce en ligne et de profiter des avantages apportés par la plateforme.

LIRE AUSSI: Projet «Fakkar M’dintek»: 3 jeunes femmes au secours des villages algériens délaissés

« Les domaines d’activité son divers, nous avons l’art culinaire, la mode, les produits du terroir et bien d’autres. Nous avons aussi différents statuts, des femmes qui travaillent chez elle, d’autres qui disposent déjà d’une entreprise ou d’une boutique. Elles peuvent toutes bénéficier de nos services. À travers Qefza, elles mettent leurs produits à la vente en postant des photos accompagnées d’un descriptif et du prix. Elles gèrent les commandes, et les livraisons. Et notre équipe veille à ce que chaque étape se fasse de manière sécurisée pour la vendeuse et le client » souligne Nassima.

Lorsque le visiteur est intéressé par un produit, il le met dans le panier et choisit le mode de paiement. Si le client opte pour le paiement en ligne l’argent sera versé sur le compte de Qefza Market et une fois la période de réclamation écoulée, la vendeuse peut l’encaisser ou l’utiliser pour des achats sur la plateforme. Pour la livraison, elles peuvent solliciter un livreur ou aller Concernant la livraison, Nassima explique qu’elles ont la possibilité de solliciter un livreur, ou d’aller déposer le colis chez le partenaire de livraison.

Qefza Market donne des outils aux femmes

« La formation que nous dispensons ne se limite pas seulement à l’utilisation de la plateforme. On donne à chacune des outils qui lui permettent de bien gérer son portefeuille client, comment faire un bon descriptif ou une fiche article, et les techniques de prise de photo des produits . Nous voulons à travers ce programme de formation organiser les activités de ces femmes et les conduire à créer des entreprises et encourager ainsi la démarche entrepreneurial » ajoute-t-elle-elle.

La plateforme permet aussi aux membres d’évaluer les produits qu’elles commercialisent. Si un produit attire plus de clients, on va aller vers une augmentation de sa production et c’est aussi valable dans le cas contraire, souligne Nassima. Pour elle, les sessions de formation organisées pour ces entrepreneuses leur permettent de se rencontrer, d’échanger, de discuter des difficultés qu’elles rencontrent et des opportunités qui existent. « C’est une manière de faire du réseautage. Que ce soit à travers la plateforme ou au cours des formations, nous connectons ces compétences féminines entre elles. Cette mise en relation peut déboucher sur des échanges positifs et constructifs » indique Nassima.

« Qefza Market » c’est aussi des activités grand public: une première exposition des femmes a été organisée au profit des femmes adhérentes à la plateforme « Qefza » au niveau des chapiteaux de la Grande Poste d’Alger. Aussi optimiste que déterminée, Nassima indique que d’autres solutions en faveur des activités des femmes vont voir le jour prochainement.

Laisser un commentaire