Covid-19 : l’entrée en production du vaccin de Saidal prévue dans les prochaines semaines

2
Covid-19 : l'entrée en production du vaccin de Saidal prévue dans les prochaines semaines
Covid-19 : l'entrée en production du vaccin de Saidal prévue dans les prochaines semaines
Google Actualites 24H Algerie

Le Gouvernement a entendu samedi lors de sa réunion présidée par le Premier ministre, ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane, une communication présentée par le ministre de l’Industrie Pharmaceutique sur le processus de production du vaccin anti-COVID-19 en Algérie, au cours de laquelle il a annoncé l’entrée en production dans les prochaines semaines du vaccin anti-Covid-19 par le Groupe public Saidal.

Selon un communiqué des services du Premier ministère, le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique a présenté cette communication, qui a porté sur les actions engagées par le secteur pour la concrétisation de ce projet, intervient dans le cadre du suivi de l’état d’avancement du projet relatif à la production du vaccin anti-COVID-19 par le Groupe public SAIDAL.

A ce titre, le ministre de l’Industrie Pharmaceutique a précisé qu’après une série de négociations engagées par le Groupe Saidal avec ses partenaires ont été sanctionnées par la signature de contrats de partenariat, assurant que « tous les moyens ont été mobilisés pour faire réussir ce projet dont l’entrée en production est prévue pour les prochaines semaines », a souligné le communiqué.

Saidal produira 2,5 millions/mois de vaccins Spoutnik et Sinovac

Le groupe pharmaceutique publique Saidal compte produire 2,5 millions de doses de vaccins anti-Covid par mois, de type Spoutnik V et Sinovac, a indiqué en juillet le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed.

M. Benbahmed a expliqué que les deux vaccins, russe Spoutnik V et chinois, Sinovac, seront produits, à l’unité Saidal de Constantine, avec une capacité de production mensuelle de 2,5 millions de doses par mois, comme première phase.

Cette capacité pourra être augmentée en faisant appel à l’une des huit autres unités de production équipées et homologuées en Algérie pour réaliser le procédé de répartition aseptique « fill & finish » adopté, dans un premier temps, pour la production de ces deux vaccins.

Pour le vaccin russe Spoutnik V, Saidal devrait passer à la fabrication de la matière première, ce qui nécessitera plus de temps, a avoué le ministre.

Article précédentCréation d’un réseau national de Business Angels et de zones franches technologiques
Article suivantCovid-19: 6381 points de vaccination consacrés à travers l’Algérie

2 Commentaires

  1. On nous avance des délais purement approximatif , sans précision aucune , aussi bien pour le vaccin chinois que celui de la Russie .
    Saidal qui se lance dans l’aménagement et la réalisation de ce projet , doit avoir à son niveau le planning d’exécution jusqu’a la réception provisoire et même définitive , donc pourquoi le ministre ne peut pas avancer les dates précises.
    C’est la théorie approximative utilisée depuis toujours par les pouvoirs publics pour nous présenter des projets jamais réalisés.

Laisser un commentaire