Port d’El Hamdania : la banque chinoise Eximbank participera au financement du projet

2
Port d'El Hamdania : la banque chinoise Eximbank participera au financement du projet
APS

Le projet de construction du port d’El Hamdania, à Cherchell, à l’ouest d’Alger, bénéficiera d’un cofinancement chinois algéro-chinois. Farouk Chiali, ministre des Travaux publics, a annoncé, lors du Conseil des ministres, réuni ce dimanche 28 juin 2020 par visioconférence, que le projet sera financé par un prêt du Fonds national d’investissement (FNI) et un crédit de la banque chinoise Exim-Bank of China. Il n’a pas précisé le montant. Le président Abdelamajid Tebboune a demandé au Premier ministre Abdelaziz Djerad de reprendre contact le partenaire chinois en vue de réétudier le projet sur de nouvelles bases transparentes et de le reexposer devant le Conseil des ministres dans un délais ne dépassant pas les trois mois.

Tebboune a estimé que le retard dans l’exécution de ce projet a provoqué beaucoup de pertes à l’économie nationale. Il a rappelé que l’objectif stratégie du port est de désenclaver des pays africains qui n’ont pas d’accès à la mer et de donner un nouveau souffle à la vie économique avec notamment la création des postes d’emploi. Farouk Chiali a précisé que le projet comprend trois divisions : port, zones logistiques et industrielles, autoroute et rail. Il a donné des détails sur les parties déjà réalisées depuis le lancement du projet en novembre 2012.

Le ministre a annoncé la réalisation d’un tronçon autoroutier de 37 km pour relier le port à l’autoroute Est-Ouest, du côté ouest d’El Affroun (Blida) ainsi qu’une voie ferrée électrifiée entre la gare d’El Affroun et le port d’une longueur de 48 km. Farouk Chiali a estimé la durée de réalisation du projet à sept ans avec prise de mesures de « préservation de l’environnement ». Selon lui, les dossiers d’expropriation des terrains retenus et les enquêtes commodo incommodo ont été préparés avec les sommes d’indemnisation pour les personnes touchées par les expropriation (pour utilité publique) au niveau des wilayas de Blida et de Tipaza.

Article précédentCoronavirus : l’Algérie garde ses frontières fermées
Article suivant11 parcs naturels qui disent la richesse des écosystèmes en Algérie

2 Commentaires

    • Bonjour,

      Farouk Chiali est ministre des Travaux publics et Lazhar Hani des transports, depuis le dernier remaniement.

Laisser un commentaire