Covid-19: 6381 points de vaccination consacrés à travers l’Algérie

0
Covid-19: 6381 points de vaccination consacrés à travers l'Algérie

Une large campagne de vaccination a été lancée hier 4 septembre à travers l’Algérie, dans l’objectif d’atteindre un taux de 70% de vaccinés avant la fin de l’année. Intervenant télévision algérienne, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a annoncé ce dimanche 5 septembre, que le ministère a consacré 6381 points de vaccination à travers l’Algérie, afin de vacciner un maximum de citoyens.

Le ministère de la santé aspire à vacciner 20 millions de citoyens, soit 70% de la population avant la fin de l’année.

Pour réussir cette large campagne de vaccination, Abderrahmane Benbouzid, de nouvelle doses de vaccin seront réceptionnés dans les prochains jours. Le ministre fait état de 5 millions de doses de vaccin arriveront entre le 5 et le 9 septembre.

Le ministre estime que « la vaccination et les gestes barrière sont l’unique solution pour éviter une augmentation des cas de contamination au coronavirus avec la rentrée scolaire ».

Concernant la 3e vague le ministre a indiqué que le nombre de patients hospitalisés est passé à plus de 16 000 patients, tous ayant besoin d’oxygène, pour atteindre son apogée le 28 juillet, à un rythme de près de 500 nouveaux arrivants dans les hôpitaux par jour.

À propos de l’obligation de vaccination, Abderrahmane Benbouzid, affirme que cette décision n’est pas à l’ordre du jour. Ajoutant que la question sera étudiée sur la base de données mondiales.

« Le big day de vaccination »

Cette campagne nationale sera sanctionnée par « Le big day de vaccination », prévu le 11 septembre où les efforts seront redoublés et les moyens mobilisés pour vacciner un maximum de citoyens, a indiqué le ministre.

Les statistiques de vaccination seront communiquées en coordination avec les médias lors de cette journée qui sera largement médiatisée, a affirmé M. Benbouzid, souhaitant que l’Algérie enregistre un maximum de vaccinés ce qui permettra « à notre pays d’occuper une place honorable parmi les Etats qui nous ont précédé dans cette initiative ».

La campagne de vaccination intervient après la baisse enregistrée par le ministère de la Santé dans le nombre de vaccinés en ce mois d’août, notamment à Alger, et ce en raison de la hausse des températures et des départs en vacance.        

Pour réussir l’opération, poursuit-il, les services de santé, les hôpitaux et les différentes autorités chargées de la vaccination continueront leur travail, et ils seront appuyés par des bus et des ambulances pour se rendre aux citoyens dans les zones densément peuplées, les écoles, les villages, les nouveaux quartiers AADL et bien d’autres.

A cet égard, le ministre a fait savoir qu’une carte sanitaire avait été établie, en coordination avec les walis et les walis délégués, pour déterminer les zones vers lesquelles se rendront les bus de vaccination.

« Plus de 7,4 millions de personnes se sont faits vaccinés jusqu’à présent », a-t-il fait savoir, indiquant que cette initiative avait pour but de « parvenir à 70% de citoyens immunisés, toutes tranches d’âges confondues, d’ici la fin de l’année en cours ».

Dans le même contexte, le ministre a ordonné aux directeurs de la santé de « mobiliser tout le monde pour faire de cette campagne un succès, notamment dans les zones enclavées loin des établissements hospitaliers, pour toucher le plus grand nombre de citoyens. »

Article précédentCovid-19 : l’entrée en production du vaccin de Saidal prévue dans les prochaines semaines
Article suivantAprès le mauvais accueil des athlètes paralympiques à Alger: limogeage de plusieurs responsables

Laisser un commentaire