Pétrole: le baril de Brent frôle les 70 dollars

0
Pétrole: Le baril de Brent frôle les 70 dollars

Le pétrole a-t-il retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie? En franchissant le seuil des 70 dollars il y a trois jours, avant de se replier légèrement et de se maintenir, le pétrole a retrouvé son niveau d’avant-crise, dopé par les limitations volontaires de production de l’OPEP.

Les cours du pétrole étaient proches de l’équilibre vendredi et le baril de Brent de la mer du Nord valait, vers 10H45 GMT, 69,84 dollars à Londres, en hausse de 0,30% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI pour avril avançait de 0,24%, à 66,18 dollars. Les cours du brut « ont du mal » à progresser davantage, a constaté Jeffrey Halley, analyste de Oanda, « mais ils gardent les sommets de lundi en ligne de mire ». Le WTI a en effet atteint 67,98 dollars le baril en tout début de semaine, une première depuis octobre 2018.

Le pétrole se maintient à ses plus hauts niveaux depuis un an

Le même jour, le Brent franchissait brièvement la barre des 70 dollars, s’approchant de son précédent record du 8 janvier 2020. Vendredi, les investisseurs s’appuient notamment sur les données partagées par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) la veille.

Dans son dernier rapport mensuel, le cartel a ajusté à la hausse ses prévisions de rebond de la demande mondiale d’or noir cette année. Celui-ci est désormais attendu à quelque 5,9 millions de barils (mbj) par jour pour atteindre 96,3 mbj.

Depuis fin 2020, les marchés espèrent que les vaccinations contre le Covid-19 permettent une relance rapide. Mais la hausse des prix du brut « devrait alimenter la crainte des marchés sur un retour de l’inflation », prévient Stephen Brennock, analyste chez PVM. Par ailleurs, des prix aussi élevés pourraient inciter des producteurs américains à relancer de coûteuses exploitations de pétrole de schiste, commentent les analystes de JPMorgan, signifiant « une nouvelle guerre pour les parts de marché l’année prochaine ».

Article précédentRévision des listes électorales en prévision des Législatives de juin
Article suivantVaccins AstraZeneca: de fortes allergies ajoutées aux effets indésirables

Laisser un commentaire