Le taux d’inflation en hausse en 2020 (ONS)

1
L'inflation a atteint un taux annuel de 2,4% en 2020 (ONS)
Archives

Le taux d’inflation annuel en Algérie a augmenté en 2020 par rapport à 2019. Selon l‘Office national des statistiques (ONS) il a atteint 2,4 % en 2020. Soit une hausse de 0.4% par rapport à 2019.

En 2020 et comparativement à 2019, en dehors des services dont le rythme d’évolution a accusé une baisse, un relèvement a caractérisé les biens alimentaires (+0,2%) et les produits manufacturés (+5,35%), « ce qui a nécessairement influé sur l’évolution du rythme global d’inflation dont le taux passe de 2% en 2019 à 2,4% en 2020 », a indiqué l’Office.

A fin décembre dernier les biens alimentaires ont connu une légère variation haussière (+0,2%), qui a été tirée essentiellement par les produits alimentaires industriels avec (+1,07%), malgré une baisse de près de 0,7% des prix des produits agricoles frais.  

La baisse, des prix des produits agricoles frais en 2020, est induite notamment par un recul de près de 4,9% des prix des légumes frais, la pomme de terre (-12,1%),  la viande de poulet (-7,8%).

Par ailleurs, l’office relève que d’autres produits ont connu des augmentations de prix en 2020. Il s’agit des £ufs (+10%) des poissons frais (+13,2%) et des fruits frais avec +6,5%.

La variation haussière de prix des produits alimentaires industriels, a été tirée, essentiellement, par une hausse de huiles et graisses (+1,01%), des céréales (+1,9%) et des lait, formage et dérivés avec près de (+1%), a détaillé l’organisme, relevant une « importante » baisse de 6% des prix du sucre.

En 2020 les prix des services ont également enregistré une variation haussière de 1,6% par rapport à l’année d’avant.

Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l’évolution de l’indice du prix du mois de décembre dernier par rapport à celui du mois de novembre 2020, elle est de +0,1%, selon l’Office.

En termes d’évolution mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une baisse de -0,2%, conséquence directe d’un recul de près de 1,4% des produits agricoles frais.

Quant aux produits alimentaires industriels, les prix ont connu une hausse modérée de 0,9% durant le mois de décembre dernier et par rapport au mois de novembre 2020, selon l’organisme des statistiques.

Les prix des produits manufacturés ont enregistré un taux de près de +0,5%, alors que ceux des services se sont caractérisés par une stagnation. 

Article précédentLes Etats-Unis pourraient revenir sur la décision de Trump sur le Sahara Occidental
Article suivantL’Opep rend hommage à son ancien SG, feu Lamine Khene

1 commentaire

Laisser un commentaire