L’attitude du wali de Mostaganem envers des citoyens suscite une vive colère

0
L’attitude du wali de Mostaganem envers des citoyens suscite une vive colère
L’attitude du wali de Mostaganem envers des citoyens suscite une vive colère

L’attitude du wali de Mostaganem, Abdessamie Saïdoune, envers des citoyens lors d’une visite de terrain a suscité la colère des Algériens. Des appels à le limoger ont fusé sur les réseaux sociaux et des habitants locaux ont marché ce samedi matin pour exiger son départ.

Lors d’une visite de terrain, un homme âgé a interpellé le wali à propos d’une demande de logement déposée en 1994. Le premier magistrat de la wilaya lui a sèchement rétorqué « va voir avec la commission ».

Avant de monter dans son véhicule,, le wali est une seconde fois interpellé, cette fois par une femme, qui a déposé son dossier en 2011 et qui est menacée d’expulsion de son domicile. Abdessamie Saïdoune lui lance alors « debri rassek ».

La polémique a fait réagir le ministère de l’Intérieur, qui a annoncé que le wali de Mostaganem a « été rappelé à l’ordre nécessité de respecter les citoyens et d’écouter leurs doléances, dans le respect mutuel ».

Le communiqué nous apprend également « le refus » et la « désapprobation totale » du ministère de « toute attitude susceptible d’attenter à la dignité du citoyen émanant des agents de l’État qui sont commis pour être à son service et à veiller sur ses affaires, et cela conformément au programme du président de la République monsieur Abdelmadjid Tebboune ».

Le ministre rappelle « le droit des citoyens à exposer leurs doléances » et lance un appel aux différents responsables locaux de veiller à construire « les passerelles de la confiance entre le citoyen et l’État ».

Article précédentPlusieurs arrestations à Alger lors de la marche du samedi
Article suivantGarde à vue prolongée de 24H pour Khaled Drareni et Samir Benlarbi