Mesures de grâce et de clémence en faveur de 101 détenus

2
Tebboune procède un remaniement partiel dans le corps des walis et des walis délégués

Le président de la République a pris de nouvelles mesures de grâce et de clémence pour élargir une centaine de détenus liés au hirak.
Selon un communiqué du ministère de la Justice, lu au 20h de la télévision publique, ce mercredi 14 juillet,  le président Abdelmadjid Tebboune a décidé de gracier 30 détenus ayant déjà été jugés pour des affaires  « d’attroupement non autorisé et de trouble à l’ordre public ».


Le chef de l’Etat a décrété également, selon la même source, « des mesures de clémence complémentaires » en faveur de 71 autres détenus, non encore jugés pour les mêmes faits (libération provisoire).


« Des décisions prises à l’occasion de l’anniversaire de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, qui viennent s’ajouter à celles annoncées le 4 juillet 2021 », précise le ministère de la Justice.
Le dimanche 04 juillet 2021, « des mesures de clémence » ont été prises au profit de jeunes poursuivis pénalement et se trouvant en détention « pour avoir commis des actes liés à l’attroupement ».


Le même jour,  les tribunaux ont procédé à l’élargissement de 18 détenus. « Et l’opération se poursuit pour les autres », a encore indiqué le ministère.
Cela fait, en tout, 119 détenus libérés sur décision présidentielle depuis le 4 juillet 2021. Le chef de l’Etat a pris d’autres mesures de grâce en faveur d’une soixantaine de jeunes emprisonnés dans une affaire de triche à l’examen du bac.

Article précédent« Le Passe Temps », un café-restaurant qui allie plaisirs du palais et jeux de société
Article suivantVaccination des enfants: l’Onu sonne l’alarme sur un risque de «catastrophe absolue»

2 Commentaires

  1. Geste encourageant qui va dans le sens de l’apaisement. Ces jeunes vont profiter des fêtes de l’Aid pour les passer en famille, en attendant de voir d’autres familles revoir les siens . Un geste d’apaisement qui va dans le sens du dénouement de la. crise.

Laisser un commentaire