Le Dr Lyes Merabet plaide pour réorganiser la prise en charge du Covid-19 en milieu hospitalier

39
Le Dr Lyes Merabet plaide pour réorganiser la prise en charge du Covid-19 en milieu hospitalier

Le président du syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), le Dr Lyes Merabet, est revenu dans un entretien accordé à la radio algérienne, sur l’organisation de la prise en charge du Covid-19 en milieu hospitalier.

« Actuellement on reçoit des malades atteints de la Covid-19 dans des hôpitaux qui prennent en même temps d’autres pathologies », indique le Dr Merabet qui met en garde contre le fait de « favoriser indirectement la contamination entre les différents services.» Il préconise de « réorganiser un circuit indépendant de prise charge des patents atteints du Covid-19 de façon à les séparer des autres pathologies.»

Le Dr Lyes Merabet relève également « un manque de moyens de protection (masques, surblouses…) durant les périodes de pression », comme celle constatée actuellement. Le syndicat rappelle également avoir formulé la demande de mettre en place « une prise en charge par anticipation des personnels de santé, avec un soutien psychologique et des contrôles médicaux réguliers afin de dépister les contaminations éventuelles pour les soustraire du circuit et casser la chaine de transmission au niveau des professionnels.»

Le Dr Lyes Merabet insiste sur la charge de travail imposée au corps médical. « En plus d’être mobilisés pour la prise en charge de la pandémie, les professionnels de santé sont également sur un autre front : celui de réussir le défi de la vaccination. » Selon lui, « la pression augmente également à ce niveau là car de plus en plus de citoyens sont convaincus par cet acte responsable, civique et patriotique. » Il appelle à venir en aide aux personnels de santé publique et à impliquer les praticiens privés dans l’opération de vaccination, pour atteindre l’objectif de 20 millions d’algériens vaccinés d’ici la fin de l’année.

Lyes Merabet donne l’alerte : 9 médecins décédés du Covid-19 cette semaine

Le corps médical est durement frappé par le virus du Covid-19. « Rien que pour les deux premières semaines du mois de juillet, nous en sommes à 15 décès, parmi le personnel de santé, dont 9 durant la dernière semaine, particulièrement dans les rangs du corps médical », alerte le Dr Lyes Merabet.

Le président du syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) appelle les algériens au strict respect des mesures barrières pour diminuer la pression sur les structures de santé.

Jusque là, le total s’élève à 340 professionnels de santé, dont 200 médecins, décédés du Covid-19, sur près de 20 000 contaminations depuis le début de la pandémie, affirme le Dr Lyes Merabet. « Nous considérons que ce sont des martyrs, tombés en accomplissant leur devoir professionnel et national », dit-il avant de présenter ses condoléances à leurs familles. Le président du SNPSP rappelle que « les professionnels de santé sont mobilisés depuis février 2020, et que ça continue de manière récurrente à travers plusieurs vagues, une première puis une deuxième et maintenant une troisième vague qui est en train de faire des ravages malheureusement avec beaucoup de pression sur les structures de santé » et que par conséquent, « cette pression s’exerce directement sur les professionnels du secteur.»

Le Dr Merabet s’inquiète. « La liste des professionnels de santé qui succombent au virus reste ouverte malheureusement et chaque jour s’y ajoutent de nouvelles victimes.» Selon lui, pour préserver les professionnels de santé, il faut avant tout respecter les mesures barrières. « Il faut agir en amont. Le strict respect des protocoles sanitaires et des mesures barrières permettraient de casser la chaine de transmission et par conséquent de réduire le nombre de cas et la charge virale au niveau des structures de santé, et ainsi, limiter l’exposition des personnels de santé au virus. »

Article précédentVaccination des enfants: l’Onu sonne l’alarme sur un risque de «catastrophe absolue»
Article suivantCoronavirus : 1109 nouveaux cas, et 13 décès

39 Commentaires

  1. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  2. Lorsque les tenants du pouvoir ne prêtent aucune oreille aux spécialistes , ils nous mènent vers une situation chaotique. Le système politique algérien est bien figé avec cette orientation du message du sommet de la pyramide vers la base . Au lieu d’écouter les bonnes initiatives , le gouvernement et le comité de gestion de la pandémie se referment sur leurs discours qui s’avèrent sans effets. Effectivement un confinement à partir de 18 ou 19h jusqu’a 6h du matin peut avoir un impact important sur la diminution des cas . Mais , le seul et unique moyen pour lutter contre ce virus, c’est la VACCINATION.
    Saint Marin , une république en plein coeur de l’Italie , s’était lancé dans une vaccination de masse avec SPUTNIK V , l’une des republiques europeennes a ne pas avoir ecoûter les recommandations de l’ UE . Le résultat s’est avéré extraordinaire : La campagne de vaccination anti-Covid a débuté à Saint-Marin le 25 février 2021. Un mois plus tard, les autorités locales ont pu enregistrer une baisse progressive des nouvelles contaminations. Le dernier cas de contamination en date a été répertorié le 12 mai dans le pays, et le dernier décès lié au Covid le 25 avril.
    Dimanche 4 juillet, les autorités de la République ont annoncé que Saint-Marin, dont 85% des habitants vaccinés ont reçu le vaccin russe, ne comptait plus aucun cas actif de Covid-19 sur son territoire..
    La réflexion est de mise .

  3. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  4. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  5. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  6. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  7. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  8. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse des contaminations au coronavirus est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  9. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse des contaminations au coronavirus est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  10. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse des contaminations au coronavirus est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  11. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse des contaminations au coronavirus est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  12. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse des contaminations au coronavirus est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie». […]

  13. […] Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes. Ils estiment même que le nombre de contaminés annoncé est en deçà de la réalité. Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse des contaminations au coronavirus est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie».https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fweb.facebook.com%2FSanteDZA%2Fposts%2F583139029763073&show_text=true&width=500 […]

Laisser un commentaire