Limogeage du directeur de la cité universitaire Ouled Fayet

0
Limogeage du directeur de la cité universitaire Ouled Fayet
Limogeage du directeur de la cité universitaire Ouled Fayet

Le directeur de la cité universitaire de Ouled Fayet (2), Seif Eddine Hadji a été limogé ce lundi 8 février 2021. M. Bouachrine Abdelkader le remplace, a annoncé le directeur de la région Ouest de l’Office national des oeuvres universitaires (ONOU), Rabah Dekkar, dans une déclaration à la chaine de télévision Ennahar.

Le limogeage du directeur de cette résidence universitaire intervient après le décès de l’étudiante Bekkouche Nacéra le samedi 06 février 2021, suite à un incendie qui s’est déclenché dans sa chambre.

Le décès de cette étudiante, carbonisée, a provoqué plusieurs polémiques. A commencer par l’origine de l’incendie. Selon la protection civile, « l’incident a eu lieu à 10h37 suite à une explosion d’une bouteille de gaz ». Le ministère de l’Enseignement supérieur affirmait, le lendemain, dans un communiqué de presse, que le feu s’est déclenché en raison « d’un court-circuit électrique d’une résistance à l’intérieur de sa chambre », réfutant la thèse de la Protection civile.

La mort de Bekkouche Nacéra a surtout provoqué la colère des étudiants, celles de la même résidence notamment, qui se sont insurgés contre la situation et l’état de ces cités. Sur les réseaux sociaux, beaucoup imputaient cet incendie à un manque de confort minimal dans les chambres. « Si les chauffages fonctionnaient et que la nourriture servie était propre, les étudiantes n’auraient pas eu recours à des résistances pour se chauffer ou des bouteilles à gaz pour cuisiner », lit-on sur des commentaires.

Elles ont également tenu un sit-in, samedi soir, dans l’enceinte de la cité, avant une intervention de la Gendarmerie nationale.

De quoi faire réagir Rabah Dekkar. Lors de son passage à Echorouk News, il s’est fendu dan une déclaration jugée « provocatrice », affirmant que « les repars servis aux étudiants sont respectables. Je peux vous dire que ce genre de repas, parfois j’en ai moi-même pas accès chez moi », a-t-il ajouté, citant la viande ou autre ingrédients.

Le ministre chez la famille de la défunte

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdelbaki Ben Zeriane la famille de la défunte étudiante dans la wilaya de Tiaret.

Il a ainsi présenté ses condoléances aux parents et proches de Nacéra Bekkouche.

Une visite « hors-programme », précise-t-on. Le ministre est en visite officielle dans la wilaya de Tiaret pour rencontrer les autorités locales et inspecter plusieurs projets liés à son secteur.

Article précédentSonatrach annonce l’entrée en exploitation du projet Boosting III de Hassi R’mel
Article suivantInternet: la bande passante internationale sera doublée en 2021 en Algérie (ministère)

Laisser un commentaire