Législatives: début du vote à l’étranger et dans les bureaux itinérants

0
Législatives: début du vote à l'étranger et dans les bureaux itinérants
Législatives: début du vote à l'étranger et dans les bureaux itinérants

Les électeurs de la communauté nationale établie à l’étranger et les habitants des zones enclavées du pays, ont commencé à voter ce jeudi 10 juin 2021 pour l’élection législative, 48 heures avant le scrutin du 12 juin.

Ils sont plus de 902.865 électeurs inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l’étranger à accomplir à partir d’aujourd’hui leur devoir électoral, selon le fichier électoral national électronique élaboré par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE). 357 bureaux de vote ont été mis à leur disposition.

Dans les zones enclavées du pays, des bureaux itinérants ont été déployés, 34 plus précisément, selon l’agence de presse officielle, à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, Ouargla, Djanet, Ain Guezam et Tindouf.

Plus de 24 millions d’électeurs appelés aux urnes

Les bureaux de vote ouvriront leurs portes ce samedi 12 juin à travers tout le territoire national. Plus de vingt-quatre millions d’électeurs et électrices sont appelés aux urnes pour élire leurs représentants à l’Assemblée populaire nationale (APN) pour les cinq prochaine années.

Selon les derniers chiffres de l’Autorité nationale indépendante des élections, le corps électoral pour le scrutin législatif s’élève, après examen des recours, à 24.425.187 personnes dont  23.522.322 à l’intérieur du pays, et 902.865 électeurs issus de la communauté nationale à l’étranger.

Les 407 sièges à pourvoir pour la neuvième législature sont répartis sur un total de 58 circonscriptions électorales (contre 48 auparavant), après la promotion en début d’année de dix circonscriptions administratives en nouvelles wilayas, en plus des 4 zones pour le vote de la communauté nationale établie à l’étranger.

Vingt-huit (28) partis politiques sont en lice pour ces élections avec 646 listes (10.468 candidats), soit moins que les indépendants qui ont présenté 837 listes (12.086 candidats), une tendance inédite qui dénote, selon des observateurs, la volonté de la société civile de jouer un rôle plus actif au sein des institutions. 

Selon les chiffres fournis par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), qui supervise tout le processus électoral, plus de 13.000 jeunes sont candidats à ces élections, alors que le nombre de femmes est de 8.305.

Article précédentBiden annule les mesures prises par Trump pour interdire TikTok et WeChat
Article suivantLFC 2021: création d’un fonds des avoirs et biens confisqués ou récupérés

Laisser un commentaire