Le couvre-feu réaménagé de 00H à 04H dans 9 wilayas

0
Le couvre-feu de 00H à 04H dans 9 wilayas
Le couvre-feu de 00H à 04H dans 9 wilayas

Le Premier ministère a annoncé ce jeudi 22 avril 2021 le réaménagement des mesures de confinement. Le couvre-feu appliqué dans 9 wilayas a été réaménagé de 00H au lieu de 23H jusqu’à 04H du matin.

Les wilayas concernées sont Jijel, Batna, Biskra, Blida, Tébessa, Tizi Ouzou, Alger, Sidi Bel Abbès et Oran, à partir de vendredi 23 avril, explique le Premier ministère dans un communiqué.

Le Premier ministère avait décidé de reconduire le couvre-feu de 23H à 04H de 15 jours dans neuf wilayas le 15 avril dernier.

Ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile les quarante neuf (49) wilayas suivantes : Adrar, Chlef, Laghouat, Oum El Bouaghi, Bejaia, Béchar, Bouira, Tamenghasset, Tlemcen, Tiaret, Djelfa, Sétif, Saïda, Skikda, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, M’Sila, Mascara, Ouargla, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, Boumerdes, El Tarf, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza, Mila, Ain Defla, Naâma, Ain Temouchent, Ghardaia, Relizane, Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Djellal, Beni Abbés, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El Meghaeir et El Meniaâ.

Les walis restent habilités à prendre les mesures qu’ils jugent adéquates dans les circonscriptions qu’ils administrent notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

Le couvre-feu allégé en pleine hausse des contaminations

Le Gouvernement réitère ses appels à la mobilisation, la discipline et la responsabilité des citoyens, lesquelles demeurent les principaux facteurs qui permettent de freiner la propagation de cette épidémie du Coronavirus (COVID-19) dans notre pays. Il rappelle, à ce titre, que la stabilité relative de la situation épidémiologique constatée ces dernières semaines, ne doit pas inciter à un relâchement de la prudence et de la vigilance notamment devant le risque toujours présent de circulation de nouveaux variants du COVID-19 à travers le monde.

Cet allègement intervient au moment ou le bilan des contaminations, tout en restant sous la barre des 200 cas, évolue en dents de scie. Des spécialistes et praticiens expriment leur inquiétude quant à une troisième vague. L’épidémie est surtout marquée, depuis quelques semaines, par l’apparition et la hausse des cas de contaminations par les variants britannique et nigérian.

Cet allégement intervient également durant le mois de ramadhan, marqué par la reprise des prières de tarawih. Le restrictions imposées aux mosquées ont suscité plusieurs polémiques.

Article précédentCoronavirus: 189 nouvelles contaminations en Algérie
Article suivantGaspillage de pain: 9 tonnes de pain rassis collectées depuis le début de Ramadhan

Laisser un commentaire