Lawhati.dz, une nouvelle plateforme numérique pour la vente d’œuvres d’art

2
Lawhati.dz, une nouvelle plateforme numérique pour la vente d'œuvres d'art
Lawhati.dz, une nouvelle plateforme numérique pour la vente d'œuvres d'art

Lawhati.dz, une plateforme numérique d’art visuel, a été lancée, ce mardi 20 avril 2021, par l’Agence nationale du rayonnement culturel (AARC).


La cérémonie officielle de lancement a eu lieu au Palais de la culture Moufdi Zakaria, à Alger.


« Lawhati est une plateforme d’art visuel sous forme d’un site regroupant des œuvres permettant aux artistes algériens d’exposer et de vendre en ligne leurs créations originales », précise l’AARC, dans un communiqué.


L’Agence indique qu’il est déjà possible de « commercer en ligne » des œuvres d’art à travers cette plateforme. « Cette nouvelle option commerciale – fonctionnelle et judicieuse »- est possible grâce à l’informatisation et la sécurisation des moyens mis en ligne, qui attend d’être généralisée en Algérie par les professionnels et acteurs du marché de l’art qui souhaitent fructifier leurs acquis et investissements pour collectionner des oeuvres d’art », est-il encore souligné.


Lawhati.dz pour « vendre en toute sécurité »


Pour l’AARC, il est plus qu’évident que le marché de l’art en Algérie doit « de plus en plus » intégrer ces nouveaux moyens de commercialisation en ligne pour « vendre en toute sécurité et professionnalisme des œuvres du domaine des arts visuels ». En ce sens, Lawhati.dz est présentée comme « une réponse innovante et pratique » devant permettre aux artistes de mettre en vente leurs œuvres « sans les exposer physiquement ».

La galerie de Lawhati.dz se veut « une exposition permanente » en ligne avec une facilité d’accès pour les connaisseurs. « Le projet initial rentre dans le cadre des directives émanant de la commission « marché de l’art » sous tutelle du ministère de la Culture et des Arts, ayant pour but la création d’une dynamique économique et artistique », note l’AARC dans un communiqué.

LIRE AUSSI: Pour son exposition inaugurale « Taswir Gallery » rendra hommage à Nasser Medjkane

Article précédentTchad: le président Idriss Déby mort « de blessures reçues au front »
Article suivantClimat: les émissions de CO2 devraient connaître cette année un rebond de 4,8%

2 Commentaires

Laisser un commentaire