Avec «Khibra Podcast», Anis Mohammedi fait le passeur d’expériences entrepreneuriales

0
Avec «Khibra Podcast», Anis Mohammedi fait le passeur d'expériences entrepreneuriales
Avec «Khibra Podcast», Anis Mohammedi fait le passeur d'expériences entrepreneuriales

«Khibra Podcast», est l’aventure audio du jeune Podcasteur Anis Mohammedi. Depuis un an, ce jeune passionné de business et entrepreneuriat, tend son micro aux entrepreneurs algériens. Le but, à travers leurs expériences, est de pousser les jeunes à entreprendre en étant clairement informés des enjeux .

«J’ai lancé Khibra Podcast il y a une année. Ce format est encore à ses débuts en Algérie. Il s’agit du premier podcast algérien dédié à l’initiative et l’esprit d’entreprendre. Aujourd’hui une communauté s’est créée autour de ce concept. Nous sommes plus de 2 milles membres dans le groupe Khibra pour entrepreneuriat à échanger quotidiennement sur des questions liées à entrepreneuriat » précise Anis.

Pour Anis entreprendre ne signifie pas seulement créer une entreprise car toute initiative individuelle ou collective est un acte entrepreneurial. C’est dans cet esprit qu’évolue le concept Khibra Podacast. Il invite ses intervenants à raconter leurs expériences dans des domaines précis. Qu’il s’agisse de réussite ou d’échec le plus important est l’apprentissage qu’on en tire.

«Je ne me focalise pas particulièrement sur le parcours de mes invités, j’essaie d’évoquer avec eux d’autres aspects de leur carrière. Je vous cite l’exemple de la reconversion professionnelle. J’ai interviewé Yasmina Khadra qui nous a parlé de son passage d’une carrière militaire à une carrière littéraire. C’est aussi le cas du rappeur Rabah Ourad devenu chef cuisinier. C’était une manière pour moi de mettre en lumière des apprentissages utiles et concrets qui peuvent inspirer ceux qui nous écoutent ».

Anis estime qu’il est important de cultiver l’esprit d’initiative étant encore jeune, c’est une manière de s’armer avant de rejoindre le monde du travail. Il dit avoir fait beaucoup de bénévolat quand il était encore étudiant, ce qui lui a permis de constituer un réseau. Il a également participé à de nombreux événements notamment TEDx Alger et TiziOuzou et bien d’autres.

«En participant à toutes ces initiatives, je me suis ouvert sur le monde. À travers les parcours des uns et des autres, on découvre les opportunités qui existent. D’ailleurs moi je suis issu d’une formation littéraire, j’ai fait anglais, ça ne m’a pas empêché de tenter le concours de l’école des affaires et de le remporter. J’ai fait un master qui m’a permis de faire un stage et un programme international. Toutes ces opportunités se sont présentées car j’ai fait beaucoup événements avant de me lancer dans le monde du travail » souligne Anis.

Chaque lundi, Anis anime un podcast à partir de 20h30, avec un invité sur une nouvelle thématique. Il aborde des questions comme la différence entre une entreprise et une startup, comment trouver et fidéliser ses premiers clients, les statuts juridiques pour créer une entreprise…etc. Et d’autres questions comme, quand un chef d’entreprise peut-il prendre des vacances, avec qui s’associer.

« Khibra Podcast » est également un espace où l’on parle d’échec, et comment retourner une situation contraignante à son avantage. Selon lui, parler des difficultés qui ont conduit un chef d’entreprise à mettre la clé sous le paillasson, permet d’éviter à d’autres de tomber dans le même piège et réfléchir aux solutions pour surmonter ces contraintes.

Information et entraide

Sur Facebook, Anis a créé le groupe «Khibra pour entrepreneuriat». C’est une foire aux questions et un espace où les adhérents partagent leurs expériences, s’échangent des services, informent sur de nouvelle pratique liée à entrepreneuriat…etc.«C’est un espace très dynamique. Il y a un sujet du jour qui est posté dans le groupe, pour créer l’interaction entre les membres. Chacun peut également solliciter l’expérience de la communauté sur une problématique en particulier » décrit Anis.

Des entreprises adhérentes proposent également leurs services et font des promotions spécialement pour les membres du groupe. Cette entraide permet de créer un climat favorable aux partenariats.

«Il y a quelques jours j’ai demandé à la communauté comment on pouvait aider une entreprise naissante. J’étais agréablement surpris par les propositions. une entreprise d’étude de marché a proposé une réduction de 50% sur ses services de communication, un espace de Coworking a fait une offre avec 20% de réduction. Cette mutualisation est un des atouts de ce concept » souligne Anis.

Anis travaille actuellement sur nouveau projet intitulé «Khedma», il s’agit d’un nouveau concept qui permettra de préparer les jeunes à rejoindre le monde du travail.

Article précédentMiriam Merad: Le courage de penser grand!
Article suivantMohamed Hazourli, nouveau président du FDATIC: « Il faut reconquérir notre large public »

Laisser un commentaire