Karim Tabbou condamné à un an de prison avec sursis

0
Karim Tabbou condamné à un an de prison avec sursis
Karim Tabbou condamné à un an de prison avec sursis

Le militant Karim Tabbou, porte-parole du parti non agréé de l’Union démocratique et sociale (UDS), a été condamné ce lundi 07 décembre 2020 à un an de prison avec sursis et 100.000 Da d’amende par le tribunal de Koléa pour « atteinte au moral de l’armée ». Le procureur avait requis une peine de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 Da.

Le procès a été renvoyé plusieurs fois les 6 avril et 27 avril dernier puis les 1 et 29 Juin, le 14 septembre, le 26 octobre et le 16 novembre dernier avant qu’il n’ait lieu le 30 novembre.

Il s’agit du procès dans sa première arrestation, le 11 septembre 2019 et libéré le 25 septembre par le tribunal de Kolea, avant son arrestation le 26 septembre et sa mise en détention provisoire par le tribunal de Sidi M’Hamed d’Alger.

Pour rappel, Karim Tabbou a été condamné lors du procès en appel à la cour de Ruisseau d’Alger, le 24 mars, à un an de prison ferme alors que le tribunal de Sidi M’hamed l’avait condamné à un an de prison dont 6 mois de sursis. L’appel avait été introduit par le Procureur près le même tribunal. Il devait quitter la prison de Kolea le 26 mars dernier.

Karim Tabbou est en liberté provisoire depuis le 2 juillet 2020

Article précédentSkikda: décès d’un enfant de 4 ans dans un incendie
Article suivantLes Chinois plantent leur drapeau sur…la lune

Laisser un commentaire