Journées cinématographiques de Carthage: les candidatures ouvertes jusqu’au 15 août

0
Journées cinématographiques de Carthage: les candidatures ouvertes jusqu’au 15 août
Journées cinématographiques de Carthage: les candidatures ouvertes jusqu’au 15 août

L’inscription des films à la compétition officielle des 32èmes Journées cinématographiques de Carthage (Jcc,Tunisie) est ouverte jusqu’au 15 août prochain, indiquent les organisateurs.

L’appel à candidature est lancé à l’adresse des réalisateurs de films de court et long métrage  d’Afrique et des pays arabes souhaitant participer aux différentes sections de la « compétition  officielle » de l’édition 2021 des Jcc, prévue du 30 octobre au 6 novembre à Tunis, ont-ils précisé sur le site Internet du festival.

La compétition officielle est ouverte aux longs et courts métrage de fiction, d’animation  et documentaire », selon les organisateurs qui ont fixé au 30 août la date limite d’inscription des films à la section parallèle « Carthage Ciné promesse », dédiée aux film d’école  d’animation et documentaire.

Au Programme des journées cinématographiques de Carthage: hommages, master class , conférences

La section parallèle prévoit, d’autre part, des séances spéciales, hommages, master class et des  conférences sur l’art et l’industrie cinématographique dans les pays africains et arabes.

En marge des projections, des ateliers destinés à la coproduction (Chabaka) et à la finition (Takmil) pour le soutien de projets de films d’auteurs africains et arabes sont également au programme de cette manifestation cinématographique.

En raison de la pandémie du coronavirus, l’édition 2020 des Jcc (18-23 décembre) a eu lieu sans compétition officielle.

En 2019, l’acteur algérien Lyes Salem avait décroché le « Prix de la meilleure interprétation  masculine » pour son rôle dans le film « Abou Leila » d’Amine Sidi Boumediene.

Créées en 1966, les Journées cinématographiques de Carthage est un rendez-vous annuel qui vise à mettre en valeur et à promouvoir les films et les cinéastes issus de pays africains et arabes à travers notamment des rencontres entre public et différents intervenants dans le 7e art.

LIRE AUSSI: Cinéma: « Héliopolis » de Djaâfar Gacem en salles à partir du 20 mai

Article précédentLégislatives: Chaabane Zerrouk, ex-magistrat, dénonce le climat de répression et critique le code électoral
Article suivantLégislatives du 12 juin : la campagne électorale débutera jeudi et s’achèvera le 8 juin

Laisser un commentaire