Le procès du journaliste Said Boudour ce 02 mars

0
Le journaliste Said Boudour placé en détention provisoire
Le journaliste Said Boudour placé en détention provisoire

Le journaliste Saïd Boudour a été placé en détention provisoire ce lundi 01 mars 2021 après s’être présenté devant le procureur près le tribunal de Fellaoucene d’Oran la veille de la tenue de son procès, a annoncé le Comité national pour la libération de détenus (CNLD).

«Saïd Boudour a enregistré et déposé opposition contre le verdict prononcé à son encontre, une condamnation par contumace, et ce, en présence des avocats Ahmed Mebrek ,Farid Khemisti, Messaoud Ait Rahmane », précise le CNLD.

Le journaliste est poursuivi pour « outrage à corps constitué », en l’occurence l’ex-chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah et le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati. Il est aussi accusé de « diffamation et début de menaces ». Les accusations « d’atteinte au moral des troupes de l’armée », « atteinte à l’unité nationale » et « publications Facebook pouvant porter atteinte à l’intérêt national » ont été annulées après re-qualification des faits.

M. Boudour avait été jugé par contumace le 24 novembre dernier et condamné à un an de prison ferme et 50.000 dinars d’amende ainsi que des dommages et intérêts de 500.000 dinars accordés à la partie civile.

Son procès aura lieu le mardi 2 mars 2021.

Article précédentCovid-19: les aides financières versées en février par la CNAS et la CASNOS
Article suivantCovid-19: 163 contaminations et 4 décès en 24h

Laisser un commentaire