Incendies de forêts: Le ministre de l’Intérieur parle d’acte criminel

1
Incendies de forêts: Le ministre de l'Intérieur parle d'acte criminel
Incendies de forêts: Le ministre de l'Intérieur parle d'acte criminel
Google Actualites 24H Algerie

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud a évoqué la piste criminelle à propos des incendies de forêts.


« Une cinquantaine d’incendies de forêts dans plusieurs wilayas au même moment, cela ne peut relever que de l’acte criminel. Il est impossible que des dizaine de départs de feu se fassent au même temps. Les services de sécurité vont faire des enquêtes. Nous avons vécu cela dans d’autres wilayas comme à Khenchela « , a déclaré le ministre, en déplacement ce mardi 10 août à Tizi Ouzou, wilaya sévèrement touchée par les incendies de forêt.


« Il y a des gens qui ont une haine pour l’Algérie et veulent la détruire par tous les moyens. Ils ne pourront pas », a-t-il ajouté.
Selon la protection civile, 58 départs d’ incendies de forêts ont été enregistrés presque au même moment dans 13 communes de Tizi Ouzou durant la journée du lundi du 9 août.


Les incendies n’ont toujours pas été maîtrisés dans les zones de Ouacif-Beni Yenni, Larbaa Nath Iraten et Ain El Hammam. Près de 600 agents de la protection civile sont sur le place, appuyés par les colonnes mobiles venues de Boumerdes, Alger, Ain Defla et Blida.


« La priorité pour nous est la protection des citoyens et les évacuer en cas de danger. Nous regrettons la perte de six personnes (à Tizi Ouzou) dont une jeune fille de 23 ans. S’il faut mettre les personnes en danger dans les hôtels ou dans des centres, on le fera. Nous ne voulons pas d’autres victimes », a déclaré Kamal Beldjoud.


Incendies de forêts, « mobiliser les moyens des entreprises publiques et privées«


Le ministre de l’Agriculture, qui accompagne Kamal Beldjoud à Tizi Ouzou, a appelé à mutualiser tous les efforts, y compris des entreprises publiques et privées, pour contribuer à lutter contre les incendies de forêts . « Il n’y a ni public ni privé, c’est des situations d’urgence auxquelles il faut faire face. Il faut essayer d’avoir les moyens sur place à l’avance surtout qu’un feu peut repartir à tout moment », soutenu a Abdelhamid Hemdani.


« Je rassure les citoyens que l’Etat compensera toutes les pertes subies après ces incendies. A partir de samedi, 130 à 140 ingénieurs des secteurs des forêts seront sur place, sous la responsabilité du wali, pour créer des cellules dans toutes les communes touchées par les incendies et faire une évaluation exacte des pertes. Après, nous passerons aux indemnisations que ce soit pour les habitations ou au cheptel », « , a annoncé le ministre de l’Intérieur. 

Article précédentCovid-19: 20 000 personnes vaccinées quotidiennement par la protection civile
Article suivantLéo Messi officiellement au PSG

1 commentaire

  1. Plusieurs foyers de feu en même temps c’est tout simplement planifié. Un centre de planification existe bel et bien , pour pouvoir coordonner toute cette macabre opération .
    En d’autres cieux , en d’autres pays la planification se fait pour rendre la vie des citoyens la plus agréable possible , chez nous des esprits mal tournés se posent la question : comment se fait il qu’une région , comme la kabyle, dispose d’un parc forestier aussi riche ?
    Tous les vingt ans , la Kabyle subit les foudres de guerre d’une certaine frange laquelle par animosité fait subir à la kabyle la pire des punitions. Pourquoi ?

Laisser un commentaire