L’hospitalisation de Brahim Ghali en Espagne suscite la colère de Rabat

5
L'hospitalisation de Brahim Ghali en Espagne suscite la colère de Rabat
L'hospitalisation de Brahim Ghali en Espagne suscite la colère de Rabat

L’hospitalisation du président de la République arabe sahraouie démocratique et du Front Polisario, Brahim Ghali en Espagne, ne passe pas au Maroc. Le Royaume a demandé « des explications » à l’Espagne en convoquant l’Ambassadeur espagnol à Rabat au ministère marocain des Affaires étrangères.

Le Président sahraoui, Brahim Ghali, est soigné et se rétablit après avoir contracté le Covid-19, avait indiqué le 22 avril la présidence de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).« L’état de santé du président Ghali n’est pas inquiétant et il se rétablit après avoir contracté le Covid », précise un communiqué de la présidence sahraouie, sans donner une indication du lieu de son hospitalisation.

A croire la presse espagnole, c’est à Logroño, dans la province de La Rioja que Brahim Ghali a été hospitalisé. Et le pouvoir marocain n’a pas tardé à réagir.

Le ministère des Affaires étrangères a convoqué ce samedi l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, Ricardo Díez-Hochleitner, comme l’ont confirmé à El Pais des « sources autorisées » du Makhzen. Rabat a demandé au diplomate espagnol des « éclaircissements » sur l’autorisation accordée par Madrid au secrétaire général du Front Polisario, Brahim Gali, 73 ans, de se rendre des camps de réfugiés de Tindouf à Logroño pour être soigné pour covid-19 dans un hôpital dans la capitale de La Rioja.

Rabat « exaspéré », Brahim Ghali hospitalisé pour « raisons humanitaires »

Selon El Pais et des médias marocains, le Royaume a exprimé son « exaspération » à l’ambassadeur d’Espagne pour ce qu’elles considèrent comme un comportement « injuste ».

L’Espagne, lui, relativise. Vendredi, la ministre des Affaires étrangères d’Espagne a affirmé que les relations avec Rabat « ne seront pas affectées » par l’accueil de Brahim Ghali.

La veille, l’agence EFE, citant des sources diplomatiques, affirme que Brahim Ghali a été transféré pour « des raisons humanitaires ».

Une affirmation reprise par Arancha González Laya. « La présence de M. Ghali en Espagne est pour des raisons strictement humanitaires, pour recevoir un traitement médical, et parce que c’est un geste humanitaire et un geste médical, je garderai la plus grande discrétion sur les détails », a-t-il déclaré.

Article précédentPlus de 12.7 milliards de DA consacrés à l’achat de vaccins anti-coronavirus
Article suivantUne des dernières sorties politiques de Me Ali Yahia Abdennour: sur le Hirak et le panel

5 Commentaires

  1. […] La crise provoquée par le royaume chérifien avec son voisin espagnol autour de l’hospitalisa… n’a pas d’explications logiques à Madrid. Ce n’est pas la première fois que le président sahraoui séjourne en Espagne sous la présidence du gouvernement de Pedro Sanchez. M. Ghali a bien été reçu en Espagne et les autorités marocaines étaient au courant de son séjour à la péninsule ibérique et voulaient juste que ces visites ne soient pas ébruitées. […]

Laisser un commentaire