L’archevêque Henri Teissier sera enterré mercredi à Alger

0
L'archevêque Henri Teissier sera enterré en Algérie
L'archevêque Henri Teissier sera enterré en Algérie
Formation en marketing digital - Mojo CreaLab

L’archevêque émérite d’Alger, Monseigneur Henri Teissier, décédé mardi 01 décembre à Lyon, sera inhumé mercredi 9 décembre, dans la chapelle Sainte Monique de la Basilique Notre-Dame d’Afrique à Alger, à côté du Cardinal Duval, selon l’archevêché d’Alger.

La dépouille de Mgr. Teissier sera rapatriée mardi par avion cargo d’Air Algérie. Un accueil lui sera réservé à l’aéroport internationale Houari-Boumediene d’Alger à 14H40, avant la cérémonie des funérailles à Notre-Dame d’Afrique, prévue à 17H et réservée exclusivement au corps de l’Eglise catholique en raison de l’épidémie de coroanvirus, qui sera retransmise en direct sur la page Facebook de la Basilique.

Selon le programme de recueillement pour la journée de mercredi, il est possible de se recueillir devant la dépouille et d’écrire sur le Livre d’or, entre 9h et 10h45.

A 11h, un hommage officiel sera rendu au défunt, toutefois l’accès à l’intérieur de la Basilique demeure limité. En ce sens, il sera possible d’écouter les prises de parole depuis l’esplanade ou de suivre l’hommage sur la page Facebook de la Basilique.

De 12h à 15h45, il sera également possible de se recueillir devant la dépouille, de signer le livre d’or et de rencontrer les membres de la famille Teissier, les quatre évêques d’Algérie et des membres de l’Eglise.

La cérémonie sera clôturée par l’inhumation à 16h00 de Mgr Teissier. Les jours suivants, il sera possible de se recueillir sur la tombe du père Teissier pendant les heures d’ouverture de la Basilique.

Militant inlassable du dialogue inte-rreligieux, admirateur de la culture arabo-musulmane, un « ami sincère de l’Algérie » et « frère des Algériens », Henri Teissier a été surpris lundi soir par un AVC dans son appartement à Lyon. ll a été accueilli au service de réanimation de l’hôpital Édouard Herriot avant de rendre l’âme.

Des funérailles de Mgr Teissier ont eu lieu samedi matin à la Primatiale Saint-Jean de Lyon.

Né en 1929 à Lyon, Henri Teissier est issu d’une famille installée à Philippeville (Skikda) depuis 1849. Sa famille s’est installée à Alger en 1947. En 1955, il est ordonné prêtre pour le diocèse d’Alger. En 1972, il est nommé par le pape Paul VI évêque d’Oran. Il avait 43 ans.

Il devient archevêque d’Alger en 1988 après le retrait du cardinal Duval.

Mgr Henri Teissier était très attaché à l’Algérie dont il a obtenu la nationalité. Il a décidé de rester en Algérie durant la décennie noire, malgré l’assassinat de plusieurs religieux chrétiens par les terroristes, avec comme « ambition de découvrir et de susciter des frères ».

Son décès a suscité une vague d’hommage, en Algérie et en France. Plusieurs personnalités, responsables politiques et citoyens ont rendu hommage à un « prélat d’une grande humilité, chaleureux, intarissable sur l’Algérie et le dialogue entre les religions », un « défenseur des valeurs de tolérance, de coexistence et de dialogue inter-confessionnel ».

Article précédentL’UNESCO examine bientôt l’inscription du couscous dans la liste du patrimoine mondial
Article suivantSkikda: décès d’un enfant de 4 ans dans un incendie

Laisser un commentaire