À Alger, le FNTP ouvrira les portes du théâtre après deux ans de silence

2
À Alger, le FNTP ouvrira les portes du théâtre après deux ans de silence
À Alger, le FNTP ouvrira les portes du théâtre après deux ans de silence

La 14ème édition du Festival national du théâtre professionnel d’Alger (FNTP) aura lieu du 11 au 21 mars 2021. Le FNTP ne s’est pas tenu depuis deux ans.


« Le 14 ème Festival national du théâtre professionnel n’a pas eu lieu en décembre 2019, en raison des élections présidentielles. Il a été reporté au 19 mars 2020 avant d’être ajourné à cause de la pandémie de Covid-19. Cette année, nous avons décidé de rouvrir les portes du théâtre national Mahieddine Bachtarzi d’Alger (TNA) en organisant le festival. C’est une demande du public et des artistes », a expliqué, dimanche 7 mars, Mohamed Yahiaoui, commissaire du festival, lors d’une conférence de presse, à l’espace M’hamed Benguettaf, au TNA. 

Neuf pièces en compétition

Neuf spectacles sont en compétition :  « Aramel » (veuves) de Chahinez Negouache du Théâtre de Constantine, « Sekoura  » d’Ali Djebara du Théâtre de Souk Ahras, « Khatini » (cela ne me concerne pas) d’Ahmed Rezzak du Théâtre  de Mostaganem, de « Nestenaw f el hit » (nous attendons au mur) de l’Association Numidia de Bordj Bou Arreridj, « Safaqa » (transaction) de Haider Benhassine du Théâtre de Tizi Ouzou, « Ezzawech » (le moineau) de Kamel Laïche du TNA, « Louêbet el ârch » (le jeu du trône) de Mohamed Abbas Islam du Théâtre  de Guelma, « Arlequin, valet des deux maîtres » du Théâtre d’Oran, « Al djidar al khames » (le cinquième mur) du Théâtre de Sidi Bel Abbes. 


Comité de sélection

« Nous avons pour la première fois décidé de sélectionner les spectacles en compétition. C’était une demande des jurys des précédentes éditions. Auparavant, tous les théâtres régionaux participaient au festival », a précisé Mohamed Yahiaoui. Le comité de sélection était composé de la comédienne Fatiha Ouared, de l’ex-directeur du Théâtre régional d’Oran Ghouti Azri et du directeur de l’ISMAS (Institut supérieur des métiers des arts des arts de scène et de l’audiovisuel) ? Mohamed Boukeras. Retenus pour la compétition,  théâtres régionaux de Skikda et de Batna n’ont pas confirmé leur participation pour des considérations financières et logistiques.  Les pièces en compétition seront présentées chaque jour à 18, suivies d’un débat avec le public. 


Habib Boukhelifa à la tête du jury

Le jury sera  présidé par le critique et enseignant Habib Boukhelifa. Le critique et journaliste Bouziane Benachour, la comédienne Nabila Ibrahim ainsi que les metteurs en scène et comédiens Faouzi Ben Brahim et Wahid Achour. Le Jury attribuera, lors de la cérémonie de clôture, le dimanche 21 mars, huit distinctions : grand prix et prix pour les meilleurs texte, mise en scène,  interprétation féminine et masculine, scénographie, création musicale et prix du jury.


Neuf spectacles sont retenus en hors compétition, présentés au théâtre de l’APC d’Alger centre, chaque jour à 15, à partir du 12 mars. Il s’agit, entre autres, de « Letraf » du Théâtre régional de Mascara, « Falso » de l’association Noussour Al masrah de Tindouf, « Tayoucha » de Nesrine Belhadj, « Sin nni » de l’association Machahou de Tizi Ouzou, « Saha l’artiste » de la coopérative Sinjab de Bordj Menaiel, « Peintura spéciale » de l’association Taftika d’El Eulma et Keddab.com de la coopérative Les nomades de Béjaia. 


Débat sur les coopératives théâtrales

Le comité d’organisation du FNTP a programmé plusieurs débats au niveau de l’espace M’Hamed Benguettaf, à 11 h. Le premier est prévu le samedi 13 mars sur « la contribution des coopératives dans le mouvement théâtral algérien ». Il sera animé par Khaled Belhadj, Omar Fetmouche, Ghouti Azri, Djillali Boudjemâa et Tounes Aït Ali.


Le deuxième débat est programmé le 16 mars sur les metteurs en scène primés lors des précédentes éditions du FNTP comme Chawki Bouzid, Ahmed Khoudi, Faouzi Ben Brahim, Ahmed Rezzak et Missoum Laroussi.


Le 18 mars, un autre débat est au programme : « rôle des festivals dans la promotion du théâtre ». Brahim Noual reviendra sur son expérience au Festival international du théâtre (déplacé d’Alger vers Béjaia), Mohamed Nouari parlera du Festival du théâtre amateur de Mostaganem, Said Benzerga et Mohamed Boukeras évoqueront le Festival du théâtre comique de Médéa. 


« Le roman à l’invitation du théâtre »

Le journaliste et écrivain Abderrazak Boukeba animera le même jour, à 16 h, un débat sur « le roman à l’invitation du théâtre » en présence de plusieurs écrivains dont Smail Yabrir, Mustapha Benfodil et Brahim Tazaghart. Des étudiants en actorat de l’ISMAS feront une lecture théâtralisée des extraits de romans des écrivains présidents, après ce débat. Plusieurs écrivains ont été invités par le FNTP pour des séances de vente-dédicaces à l’image de Amin Zaoui, Samir Kacimi et Abdelhakim Tazarout.

Au volet formation, trois ateliers sont prévus pendant le festival consacrés au théâtre radiophonique, à la scénographie et au théâtre pour enfants. Ce dernier atelier se déroulera à l’école Sebti Mouaki à la Casbah. 

Hommage posthume à Mahmoud Bouhmoum

Lors de la cérémonie d’ouverture, un hommage sera rendu à titre posthume à Mahmoud Bouhmoum (Tcharak), décédé en 2020, victime de coronavirus. Seront honorés aussi l’actrice Lydia Lâarini, le comédien Hamid Achouri et le technicien lumière du TNA, Mokhtar Mouffok.


Un spectacle chorégraphique conçu par Riad Beroual sera présenté lors de la même cérémonie. Selon Mohamed Yahiaoui, un protocole sanitaire strict sera respecté durant le festival. Aussi, la grande salle du TNA ne sera-t-elle utilisée qu’à 50 % de ses capacités. Les spectateurs doivent porter des masques avant d’entrer dans une salle où les sièges sont séparés par des bandes en plastique pour respecter la règle de la distanciation physique. 

LIRE AUSSI: Théâtre: Le prix de la meilleure interprétation décerné à Thiziri Benyoucef et Ahmed Brik Chaouche

Article précédentChlef: inhumation de 7 victimes de la crue de l’Oued Meknassa
Article suivantBéjaïa, capitale des lumières

2 Commentaires

Laisser un commentaire