Elections du Conseil de la Fifa: la candidature de Zetchi rejetée

2
Elections du Conseil de la Fifa: la candidature de Zetchi rejetée

La candidature du président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheïreddine Zetchi, aux élections du Conseil de la Fédération internationale (Fifa), a été rejetée par l’instance internationale.

Le motif du rejet est liée à « une suspension disciplinaire de six mois, dont trois avec sursis, infligée à Zetchi au niveau local en 2016 », alors qu’il occupait le poste de président du Paradou AC.

Le président de la FAF va contester son inéligibilité à travers un recours, qu’il compte introduire au niveau du Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne (Suisse), « dans l’objectif d’être réhabilité », souligne la même source.

Des observateurs de la scène footbalistique, font tout de même observer, que M. Zetchi et ses conseillers devaient impérativement connaitre les critères d’éligibilité pour le conseil de la FIFA. Mais il ont pris un risque faisaient perdre à l’Algérie une chance, même minime, d’être dans ce conseil à travers une candidature éligible. Une bévue qui entache la crédibilité du pays auprès des instances internationales de football.

Avec le rejet de la candidature de Zetchi, trois candidats devraient être retenus pour les deux sièges libérés en fin de mandat de quatre ans par le Tunisien Tarek Bouchamaoui et l’Egyptien Hani Abo Rida sont le Marocain Fawzi Lekdjaâ, l’Equato-guinéen Gustavo Ndong et Abo Rida, qui brigue un second mandat.

Zetchi ambitionnait à travers sa candidature, de devenir la deuxième personnalité sportive algérienne à intégrer le Conseil de la Fifa après l’ancien président de la FAF Mohamed Raouraoua, qui avait été élu membre du Comité exécutif de l’instance internationale lors de l’Assemblée générale élective de la CAF en février 2011 à Khartoum (Soudan).

Les élections du Conseil de la Fifa, se dérouleront en marge de la l’Assemblée générale élective (AGE) de CAF le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

Article précédent« En France, un puissant lobby pense que la colonisation a été une œuvre civilisatrice », estime Amar Mohand Amer
Article suivantTribunal de Timimoun: Relaxe pour Yasser Kadiri dans une seconde affaire

2 Commentaires

  1. […] « Entre le rejet de sa candidature, le 26 janvier 2021, par l’organe chargé de l’examen des candidatures de l’instance du football internationale, et sa réhabilitation, par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne le 5 mars 2021, Monsieur Khireddine ZETCHI n’a pu effectuer sa campagne électorale convenablement et défendre ainsi les chances de l’Algérie de figurer au sein du Conseil de la FIFA », explique la FAF. « Le FAF continuera avec la même passion à contribuer au développement du football continental à travers les Commissions de la CAF où l’Algérie est fortement représentée », conclut le communiqué. […]

Laisser un commentaire