Le FFS annonce l’élaboration d’une proposition de sortie de crise

0
Le FFS annonce l'élaboration d'une proposition de sortie de crise
Google Actualites 24H Algerie

Le front des forces socialistes (FFS) annonce que les instances du parti avait amorcé un débat dans l’objectif d’élaborer une proposition de sortie de crise.

Le premier secrétaire du FFS, Youcef Aouchiche, a considéré, à l’ouverture de la rencontre des élus du partis, que «le meilleur rempart contre les dangers extérieurs et le plus sûr des boucliers est le respect de la volonté populaire pour la consécration d’un vrai changement démocratique dans le pays».

Pour Youcef Aouchiche on ne peut «faire face à la dégradation de notre environnement régional et neutraliser les menaces qui ciblent le pays » sans « rétablir la confiance » avec ses propres citoyens et  sans «l’édification d’un Etat fort et des  d’institutions légitimes et démocratiques».

L’Algérie, souligne le premier secrétaire du FFS, « se trouve à un tournant décisif de son histoire. Impasse et incertitude politique, panne économique, détresse et désarroi social…tous les indicateurs sont au rouge. Si rien n’est entrepris pour redresser la situation, si le statuquo persiste, l’Algérie se retrouvera dans un avenir proche au bord du gouffre ».

Pour lui, « la sécurité nationale  est une notion globale qui implique, au-delà des stratégies de défense nationale, des impératifs politiques, économiques et sociaux auxquels nous devons apporter collectivement des réponses urgentes et concrètes ».   

La cohésion de l’institution militaire et l’efficacité des services de renseignements, ajoute-t-il, « sont essentiels pour préserver l’intégrité territoriale et la souveraineté nationales». Cela ne peut être possible, souligne-t-il, en tenant à l’écart « des décisions politiques et stratégiques qui engagent l’avenir du pays le peuple algérien et les forces politiques et sociales ».

Les appels à la « mobilisation face à l’ennemi », conclut M Aouchiche, ne doivent pas occulter « les errements du régime et ses échecs à répétition ».

Article précédentLa galerie Al Tiba9 lance sa première exposition virtuelle
Article suivantPots-de-vins Sonatrach-Saipem: la justice italienne blanchit tous les accusés et classe le dossier

Laisser un commentaire