Festival « les nuits du MED »: deux courts-métrages algériens sélectionnés pour la compétition

0
L'acteur Ahmed Benaissa
L'acteur Ahmed Benaissa

Les courts métrages « Le vieux kalbelouz » d’Imène Ayadi et « Kayan wela makanche » de Kada Abdalah participent au 13e festival itinérant du court-métrage « Les Nuits MED », prévu à Porto Vecchio-Lecci et à Ajaccio (sud de la France) du 16 au 26 juillet, annoncent les organisateurs sur le site Internet du festival.

https://web.facebook.com/NuitsMEDCorse/photos/a.686583281419206/3077897868954390/?type=3&eid=ARDHp0VG9MZJ2YB_Ofi3mcb657oa8K1u4a0H66ePhusJWn8svzgNeJ5QG75_qb9Hr4Kxm5_PRXG_4dqM&__xts__%5B0%5D=68.ARDrNv7Io87knA0bQ137kwyn6VIGj41tvRrwgbtNiFQwIK1xWn2eoKVPhWR4i4rJ8mTCT9WvDhVUVxy2FoPOpw3vUcpJGxdILkVevvhIa6zFhn5JQdPRfhwWkhEWUDAPo2ohYBjeewd-m9bJySy1hgQPxkniga6lKfQnnXMREw9g1tH4BTFMHHHwxGCndnRY7hmVge4vk67Lk9u0nvCVUPX4pPf2Hgk_0pQEJKkS0zhPSXkt_CZCpkB5aQtkQOwSi8BQlsZ4AxeyVJWKo2aHRMmHd2PYnKk1tO7OnvCo-N4Gd7lChMWeARyuu-tDtYlDOBWD-hAruJs4_mS9JCIfRa_rFw&__tn__=EEHH-R

Produit par « NVA prod. », « Le vieux kalbelouz » raconte en 10mn l’histoire d’Ahmed, un vieux personnage de 70 ans campé par Ahmed Benaissa, vivant à Alger et qui se réveille seul chez-lui, s’apprêtant à entamer une nouvelle journée, plongé dans ses pensées et interrogeant ses souvenirs.

« Kayan wela makanche », court métrage de 13 mn produit par « Ab positif production audiovisuel », montre, quant à lui, le quotidien d’un homme aux besoins spécifiques, qui, en plein hiver, cherche à se frayer un chemin au milieu d’une multitude de gens déchaînés à l’arrivée d’un camion venu les approvisionner en gaz butane.

Revenu bredouille à la maison, le jeune homme est stupéfait d’apprendre à la radio que son pays exporte du gaz à l’étranger.

Le festival « Les nuits du MED » est un festival est un festival Cors itinérants dédié au court-métrage méditerranéens. Cette 13e édition se déroulera du 16 au 18 juillet à Porto Vecchio, et du 24 au 26 juillet à Ajaccio. La compétition est ouverte aux films produits et/ou réalisés dans un pays méditerranéen, aux films à l’initiative d’un(e) scénariste ou d’un(e) réalisateur/réalisatrice méditerranéen(e), aux films abordant un ou plusieurs thèmes ayant trait à la Méditerranée.

« Le vieux kalbelouz » et « Kayan wela makanche » sont en lice avec une trentaine de films produits en 2019 et répartis en six programmes de courts métrages issus des pays du bassin méditerranéen.

Article précédentLa Chine renoue avec la croissance après la page Covid-19
Article suivantConstitution, le président de la république: incarnation ou représentation?

Laisser un commentaire