Musique: Raïna Raï à l’ouverture du Festival européen en Algérie ce week-end

2
Musique: Raïna Raï à l'ouverture du Festival européen en Algérie ce week-end
Musique: Raïna Raï à l'ouverture du Festival européen en Algérie ce week-end

Le 21 ème Festival européen débutera le jeudi 24 juin 2021, à 19 h, au Théâtre national Mahieddine Bachtarzi (TNA), à Alger, avec le slogan « L’Algérie chante l’Europe ».


Le groupe Raïna Raï reviendra sur scène, à la faveur du 21 Festival européen, prévu du 24 juin au 2 juillet 2021, au Théâtre national Mahieddine Bachtarzi (TNA), à Alger. Le groupe de Sidi Bel Abbes, qui mêle raï et rock, interprétera également des morceaux de la musique européenne. C’est le cas de tous les artistes participant à la manifestation musicale.


 Il s’agit de Ahleli Baba, Lamia Aït Amara, Orchestre symphonique algérien, Zakia Kara Terki, Iwal, Salim Dada, Hind and Algerio, Acima, Garage Band et Dimastand.


Des groupes et des chanteurs soutenus par les représentations diplomatiques de quatorze pays membres de l’Union européenne (UE). La première partie de chaque concert sera assuré par le conteur Fayçal Belattar avec un spectacle intitulé « De la parole jaillit la lumière ». 

« Une preuve d’amitié algéro-européenne »

« Les artistes nous permettront de redécouvrir la musique algérienne tout en revisitant le patrimoine musical européen à travers des représentations qui seront diversifiées combinant de larges panels de genres. C’est une preuve d’amitié algéro-européenne dont je me réjouis », a déclaré, ce lundi 21 juin, John O’Rourke, chef de la Délégation européenne en Algérie, lors d’une conférence de presse, à l’espace M’Hamed Benguettaf, au  TNA.


« C’est une deuxième jeunesse du Festival européen en Algérie (qui n’a pas été organisé en 2020). Compte tenu du contexte sanitaire actuel et du choix d’artistes exclusivement algériens, cette 21ème édition du festival est inédite. C’est le dernier festival que j’ai le plaisir de chapeauter en Algérie après cinq riches années dans ce magnifique pays », a ajouté John O’Rourke qui quitte Alger en août prochain.

Il a rappelé sa contribution au renforcement du processus du dialogue interculturel et la promotion de la diversité culturelle entre les deux rives de la Méditerranée.


« En Algérie, nous avons plusieurs musiques »

Artiste pour la paix de l’Unesco, le maestro Amin Kouider, directeur artistique du Festival, a fait, pour sa part, un plaidoyer pour le dialogue des cultures et pour l’échange.


« En Algérie, nous avons plusieurs musiques qui créent une identité riche et variée de notre culture. Les artistes retenus pour ce festival représentent toutes les régions du pays. Les artistes algériens vont interpréter des titres européens qu’eux même ont choisi. Les musiciens Algériens sont talentueux et ouverts d’esprit », a-t-il déclaré.


« Les musiques européennes seront jouées et chantées avec les particularités musicales algériennes par rapport aux rythmes, aux instruments et aux voix », a-t-il ajouté.


Selon lui, le concert de clôture, prévu le 2 juillet, regroupe de jeunes talents algériens dans un orchestre. 

« Hymne à la joie »

Ils vont interpréter l’Hymne à la joie de Beethoven sous forme moderne, chanté en arabe avec des instruments, rythmes et mode algériens (l’Hymne à la joie  est un mouvement de la symphonie numéro 9 du compositeur allemand).


Antonia Grande, directrice du Centre Culturel Italien à Alger, est revenue sur le programme préparé par le compositeur et maestro Salim Dada (28 juin).  Sandra Rivas Agundez, la nouvelle directrice de l’Institut culturel espagnol Cervantes, a, elle, parlé du spectacle qui sera animé par l’Orchestre symphonique algérien (26 juin).


Les concerts seront enregistrés et diffusés en différé par la chaîne El Djazaïria One.


Accès payant aux spectacles du Festival européen

Wissem Mohamed Mousli, gestionnaire des politiques culturelles à la Délégation de l’Union européenne en Algérie, a indiqué que le protocole sanitaire sera strictement appliqué avant et pendant les spectacles.


Un protocole établi avec le Comité scientifique chargé du suivi de la pandémie de Covid 19.

« Cette expérience est la deuxième après le 14ème Festival national du théâtre professionnel qui a eu lieu en mars 2021 au TNA. Le TNA programme actuellement des représentations théâtrales. Les aspects sanitaires ont été discutés avec la direction du théâtre. Nous n’allons pas organiser les Master Class en raison justement des contraintes sanitaires », a-t-il précisé.


L’accès aux concerts sera payant, 300 dinars pour chaque spectacle. La billetterie sera ouverte la veille et le jour même de chaque concert de 10h à 16h au niveau du hall du TNA.


« Il n’y aura pas de vente de billets juste avant les spectacles par respect au protocole sanitaire. L’accès sera interdit aux enfants de moins de 12 ans. Et  uniquement 50 % de la salle sera occupée, près de 350 places », a indiqué Wissem Mohamed Mousli.

Article précédentCoronavirus: 366 nouveaux contaminés et 10 décès ces dernières 24 heures
Article suivantSuspension et retrait de l’accréditation de la chaine El Hayat Tv pour pour une semaine à partir de mercredi

2 Commentaires

  1. 50% des places du TNA seront ouvertes aux spectateurs dans une salle fermée qui peut contenir 600 places, alors que la demande de la JSK pour 5000 supporters au stade du 5 juillet , espace largement ouvert , est restée sans réponse -match retour le 27 juin d’une demi finale continentale . Pourquoi , pourquoi, pourquoi ???
    Il est à noter que cette rencontre tant attendue se jouera finalement sans public. Et pour cause, si la JSK avait obtenu un OK auprès de la CAF pour permettre la présence de 10 000 supporters à cette rencontre, voilà que la MJS vient d’informer la direction du club kabyle que le match aura lieu sans public au stade du 5 juillet et ce pour des “considérations sanitaires”. DEUX POIDS ET DEUX MESURES . HOGRA AINANI.

Laisser un commentaire