Festival européen: Iwal entend pousser l’espoir à l’infini

1
Festival européen: Iwal entend pousser l'espoir à l'infini
Festival européen: Iwal entend pousser l'espoir à l'infini

Le groupe de musique chaouie Iwal a fait sensation lors de la quatrième soirée du 21ème Festival européen en Algérie.
Rock, blues, balades, rahaba, tout est bien fusionné dans la musique du groupe Iwal. La guesba et le bendir côtoient la basse et la batterie. Les voix de Nesrine et Fayçal complètent le reste dans une parfaite harmonie.

Le vent des Aurès soufflé, dimanche 27 juin au soir, au Théâtre national Mahieddine Bachtarzi à Alger (TNA), lors d’une nouvelle soirée du 21 ème Festival culturel européen. Le public présent n’attendait pas mieux.


Guitare en montagne

« Iwal ? C’est l’infini espoir, selon notre interprétation de l’expression chaouie « Imel dhi iwal », l’année prochaine et ce qui vient après, c’est-à-dire sans limites « , a expliqué Nesrine, épouse de Fayçal dans la vie.


Iwal est né en 2014. « Nous étions tous les deux activistes dans le mouvement associatif, aimions les randonnées de montagne durant lesquelles nous jouions de la guitare. Nous avons fais des reprises de la chanteuse Markunda que beaucoup ne connaissent pas. Autant que Dhihia dont l’époux Messaoud Nedjahi nous a encouragé », a détaillé Fayçal.

Messaoud Nedjahi a « poussé » le couple d’artistes à monter sur scène au Théâtre régional de Batna en décembre 2014 pour chanter face au public. « Nous n’étions pas préparés. Nous nous sommes adaptés. Et depuis, le groupe n’a pas cessé de se développer avec l’arrivée d’autres musiciens », a-t-il poursuivi.


Iwal…Guesba sur fond rock

Mélomanes, Fayçal et Nesrine, leaders d’Iwal, ont appris sur le tas, fait quelques recherches pour perfectionner leur art. « Nous sommes accompagnés par des musiciens comme Mourad Abdessamad, Antar Boukerouche, enseignants à l’Institut régional de formation musicale de Batna (IRFM) », a indiqué Nesrine.


Imed Bouguenna est le flûtiste du groupe, beaucoup applaudi pour le public. Sa musique intervenait à la fin de certains morceaux à la sonorités rock. Et cela donne un mélange miel-lait particulièrement savoureux.


« Imed est fils d’une famille de flûtiste de Batna.  La guesba est légèrement détoné. C’est un instrument fabriqué à la main. Il n’est pas au diapason comme la flûte. La guesba doit bien être utilisée pour s’harmoniser avec la musique moderne et éviter la fausse note. Il faut un arrangement précis », a soutenu Fayçal.


Le groupe a interprété une nouvelle chanson « Inumiden » (les premiers numides) , écrite par Khaled Bouali, décédé le 31 mai 2021. « Ce texte était la dernière œuvre du défunt », a précisé encore Fayçal. Selon lui, Iwal prépare son premier album, composé de seize titres, qui sortira probablement en septembre 2021. « Le titre de l’album sera Amghart, la vieille, une nouvelle composition. L’album va raconter une histoire. Amghar, c’est la question. Et, la réponse viendra avec les quinze autres titres », a-t-il expliqué.


Zakia Kara Terki « ravie » de revenir sur scène

En première partie de soirée, Zakia Kara Terki a animé un récital hawzi et aroubi en mode arak, Zidan et Raml Maya : « Ya racha el fettan », « Samah ya ayn », « Ya mounyati », « Ya dhaw ayani », « Selli houmoumek »…


Deux pièces de musique traditionnelle hongroise ont été exécutées par l’ensemble qui accompagnait la chanteuse andalouse. « Nous sommes ravis de revenir sur scène après plus d’une année de rupture à cause de la pandémie de Covid 19, j’espère que cette fois-ci sera la bonne », a confié Zakia Kara Terki, après le concert.


Ce mardi 29 juin, le maestro Amin Kouider, qui est directeur artistique du festival, conduira l’Orchestre symphonique Acima, pour l’un des ses premiers concerts. L’Académie internationale de musique et de danse Algérie (ACIMA) a été nouvellement créée à Alger par Amine Kouider. Il interprètera un concerto de Chopin et la symphonie du « Nouveau monde » de Dvorak. Mercerdi, la scène sera entièrement livrée au groupe rock de Béjaia Garage Band. Les concerts débutent à 19 h.

Article précédentImportation des véhicules neufs : les premiers agréments « bientôt » délivrés
Article suivantCovid-19: record de décès quotidiens en Russie, le variant Delta menace la levée des restrictions

1 commentaire

Laisser un commentaire