L’été FIBDA: timide début de la manifestation

0
L'été FIBDA: timide début de la manifestation
APS

« L’été du FIBDA » a débuté timidement ce 25 juin à l’Office Riadh El Feth (OREF) à Alger.

La première journée de cette manifestation culturelle qui s’étalera sur trois jours, a vu une participation timide des éditeurs mais aussi une quasi absence du public.

Outre la programmation d’activités pédagogiques et ludiques, quelques éditeurs, notamment Dalimen, l’ANEP et l’ENAG, sont présents avec des publications en langues arabe et française. « Ghoumaidha », revue arabophone, scientifique et culturelle, destinée aux enfants âgés entre 6 et 12 ans, est aussi au rdv.

Au programme de FIBDA 2021, des ateliers de dessin destinés aux enfants, une petite exposition d’armes et des costumes de déguisement dédiés au COSPLAY, en plus des jeux électroniques et une séance vente-dédicace.

Les amateurs de la Bande dessinée, communément appelé neuvième art, n’étaient malheureusement pas au rendez-vous de la première journée. Ils auront deux autres jours, soit ce samedi et demain dimanche, pour se rattraper.

Article précédentIdentité nationale et littérature en Palestine: la vie en écrits
Article suivantSecousse tellurique de 3,1 dans la wilaya de Chlef

Laisser un commentaire