« El Hal », une série de documentaires sur Lina TV qui propose des solutions d’ailleurs

0

La chaîne privée Lina TV diffusera durant le Ramadhan une série de documentaires sur l’expérience de neuf pays dans la recherche de solutions aux différents problèmes.


« El Hal » (la solution) est le titre donné à ces documentaires réalisés par Ahmed Djouami, un algérien établi aux Emirats arabes unis, et préparé par six journalistes. « Nous avons voulu savoir comment d’autres pays ont trouvé des solutions à des problèmes liés à l’environnement, à l’eau, à l’habitat, à la pollution, à l’agriculture en vingt ans…Des problèmes que l’Algérie continue de rencontrer », explique Rochdi Redouane, responsable à Lina TV, contacté par 24 H Algérie.

Lina TV précise dans un communiqué que « El Hal » porte une vision optimiste et propose des solutions concrètes « au lieu de faire le constat déprimant des échecs ». « La série de documentaires dévoile tout le potentiel existant en Algérie, tant sur le plan humain que sur le plan des ressources en comparaison avec les expériences de pays qui ont réussi à passer à l’autre bout du tunnel pour un avenir meilleur », est-il noté. Le plaidoyer fait est de « passer à l’acte » et de « proposer une nouvelle façon de voir le futur et une nouvelle façon de l’appréhender ».


Lina TV dans Neuf pays « exemplaires »

« Ses défis sont grands, son vécu est pénible. Nous avons visité ses villes et plongé dans sa campagne. Et, pour elle, nous avons traversé des continents(…) nous avons un grand rêve et notre capacité à trouver des solutions est plus grande (pour l’Algérie) », est-il expliqué dans la bande-annonce des documentaires.

Le commentaire est accompagné d’images d’anarchie urbaine, de forêts calcinées, de marché informel, de décharges publiques, de plages polluées en Algérie…avec un homme qui crie : « makanch, makanch » (il n’y a rien). Les journalistes ont visité la Turquie, la Malaisie, l’Indonésie, l’Ouzbékistan, le Qatar, les Emirats arabes unis, le Rwanda, l’Espagne et la Suède pour raconter des expériences et des sucess stories. « Nous avons voulu savoir comment ont-ils pu s’en sortir », note Rochdi Redouane.

D’une durée de 36 minutes pour chaque épisode, « El Hal » sera diffusé dans le prime time, moins d’une heure avant l’iftar pendant une vingtaine de jours. Pour le Ramadhan, Lina TV dit vouloir se distinguer « avec un contenu fédérateur de tous les algériens ».

Article précédentTémoignage choc de l’ancien DG de Lafarge-dz sur les aberrations de l’économie algérienne
Article suivantCoronavirus en Algérie: 129 contaminés et 4 décès en 24h

Laisser un commentaire