Polémique sur l’efficacité du vaccin AstraZeneca chez les personnes âgées

1
AstraZeneca:

Deux grands quotidiens allemands ont soutenu que le vaccin anti-Covid du laboratoire AstraZeneca avait une efficacité limitée chez les personnes âgées. Des informations qui ont obligé le fabricant du vaccin à le défendre et à démentir ces allégations faisant valoir les études scientifiques publiées déjà et qui prouvent son efficacité à 100% chez les séniors.

Le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca a défendu l’efficacité de son vaccin pour les personnes âgées de plus de 65 ans, démentant les affirmations de deux médias allemands selon lesquels Berlin remet en cause la performance du produit pour cette classe d’âge.

« Les articles selon lesquels l’efficacité du vaccin AstraZeneca/Oxford ne serait que de 8% chez les adultes de plus de 65 ans sont complètement faux », a indiqué un porte-parole d’AstraZeneca dans une déclaration transmise à l’AFP.

Le journal Bild Zeitung et le quotidien économique Handelsblatt ont affirmé le 25 janvier au soir que le gouvernement allemand doutait de l’efficacité du vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca, développé avec l’université d’Oxford, sur les personnes âgées de plus de 65 ans.

Selon Handelsblatt, qui se réclame de sources gouvernementales, Berlin table sur une efficacité n’excédant pas les 8% pour cette classe d’âge.

Bild Zeitung, qui évoque également des sources gouvernementales, écrit que la coalition d’Angela Merkel s’attend à ce que le vaccin AstraZeneca/Oxford, qui devrait recevoir vendredi le feu vert réglementaire de l’UE, ne soit pas homologué pour les plus de 65 ans, avec un impact important sur la stratégie vaccinale de nombreux pays.

Le laboratoire britannique, dont le vaccin est déjà autorisé et largement déployé au Royaume-Uni, explique encore dans son communiqué avoir publié en novembre des données scientifiques, dans la revue The Lancet, « démontrant que les personnes âgées ont montré de fortes réponses immunitaires au vaccin, 100% d’entre elles ayant généré des anticorps spécifiques après la deuxième dose ».

AstraZeneca a fait l’objet lundi d’un rappel à l’ordre de la Commission européenne après avoir annoncé la semaine dernière que les livraisons de son vaccin contre le Covid seraient moins importantes que prévu au premier trimestre en raison d’une « baisse de rendement » sur un site de fabrication européen.

Bruxelles a jugé « inacceptables » ces retards de livraison et réclamé désormais « la transparence » sur l’exportation hors de l’UE des doses qui y sont produites.

Il est à noter que l’Algérie, qui n’a toujours pas reçu les 500 000 doses du vaccin russe Spoutnik V, avait annoncé qu’elle espère réceptionner le vaccin AstraZeneca au cours du mois de février prochain.

Article précédentAbdelmadjid Attar: « Nous consommons 50% de notre production du gaz »
Article suivantHandball : l’entraineur Alain Portes veut rester à la barre technique du 7 national

1 commentaire

Laisser un commentaire