Coronavirus – Djerad promet des « mesures sévères » contre la hausse des contaminations

2
Coronavirus - Djerad promet des
Coronavirus - Djerad promet des "mesures sévères" contre la hausse des contaminations

Abdelaziz Djerad, promet des « mesures sévères » face à une poursuite de la recrudescence des contaminations par le coronavirus. A Sidi Abdallah (Alger), où il a inauguré un lycée à l’occasion de la rentrée scolaire pour les cycles moyens et secondaires ce mercredi 04 novembre 2020, le Premier ministre a imputé la hausse enregistrée ces derniers jours au « non-respect des gestes barrières » par les citoyens.

Lors de l’inauguration du lycée « Chahid Reguig Hamoud Ben Laid » à la nouvelle ville de Sidi Abdellah, M. Djerad a insisté sur la sensibilisation des élèves aux dangers de la pandémie, qui est la responsabilité de tous, tout en estimant que « la vie continue ». Il les as appelés à respecter les gestes barrières et le protocole sanitaire mis en place par le ministère de l’Education à cet effet et ce dans le souci de « préserver leur santé et celle de leurs familles ».

Il s’est félicité, lors de sa visite, « du respect du protocole sanitaire mis en place par le ministère de l’Education nationale en prévision de la rentrée scolaire ».

Le Premier ministre a profité de cette occasion pour évoquer la hausse des contaminations en Algérie. Hier, le nombre des cas confirmés a de nouveau franchi le cap des 400 cas, enregistrant bond sensible de 103 cas par rapport à la journée précédente. Le nombre de contaminés s’élève ainsi à 58979 personnes depuis le début de la pandémie en Algérie fin février 2020, dont 1989 décès et 40771 guérisons.

Djerad a affirmé que le « Gouvernement prendra des mesures sévères pour préserver la société et empêcher la hausse des cas », sans préciser de quelle mesure cela peut s’agir. Pour rappel, le confinement a été prolongé de deux nouvelles semaines le 31 octobre dernier. Il concerne 20 wilayas et s’étalera de 23H à 5H du matin. Selon, le communiqué du Premier ministère, 09 wilaya où l’on a constaté la dégradation de la situation sanitaire, sont de nouveaux concernées par un couvre-feu.

Evoquant le vaccin anti-covid-19 que des laboratoires étrangers s’attèlent à sa préparation pour le premier semestre de l’année prochaine, M. Djerad a rappelé que « l’Algérie assurera, une fois le vaccin disponible, une distribution globale et complète à tous les citoyens, tous âges confondus ».

Article précédentCoronavirus : des écoles fermées à Laghouat et Bouira
Article suivantJumia lance son « Black Friday »

2 Commentaires

Laisser un commentaire