Décès du journaliste Adlène Hamidechi

0
Décès du journaliste Adlène Hamidechi
Décès du journaliste Adlène Hamidechi

Le journaliste sportif Adlène Hamidechi est décédé, dimanche 18 juillet au soir, à Constantine, à l’âge de 51 ans.
Selon ses proches, Adlène Hamidechi est décédé après un récent séjour à l’hôpital d’Ibn Badis de Constantine.


Natif de Constantine, Adlène Hamidechi , fils de Boubakeur Hamidechi, doyen des journalistes algériens, célèbre par ses écrits et chroniques à El Watan et au Soir d’Algérie, a collaboré avec plusieurs journaux régionaux et nationaux comme En-Nasr.


Il rejoint ensuite le quotidien El Khabar en tant que correspondant sportif à Constantine.

Adlène Hamidechi lance le journal journal El Mouhtarif en 2017

A partir de 2010, il prend la direction de l’hebdomadaire sportif d’El Khabar Er-Riadhi avant de lancer son propre journal El Mouhtarif (le professionnel) à partir de 2017.

Dans ce journal, il animait une chronique critique à l’égard du monde des sports, surtout du football, intitulé « darba hora » (coup franc).


Il critiquait souvent la gestion de la Fédération algérienne du football (FAF) et de certains clubs sportifs en Algérie.

LIRE AUSSI: Farid le Rockeur détestait l’arrivée d’intrus dans le domaine artistique

Article précédentPrès de 12.000 détenus bénéficient d’une grâce présidentielle à l’occasion de Aid El Adha
Article suivant« Sauver l’école », à propos de l’appel des six universitaires

Laisser un commentaire