Décès du comédien Blaha Benziane, dit « Nouri »

1
Décès du comédien Blaha Benziane, dit
Décès du comédien Blaha Benziane, dit "Nouri"

Le comédien Blaha Benziane, plus connu sous son pseudonyme « Nouri », est décédé ce dimanche 02 mai 2021 à l’hôpital militaire d’Oran, après plusieurs jours d’hospitalisation en raison d’une maladie cardiaque.

Le comédien, qui exerçait également dans le théâtre, était depuis plusieurs années une des stars de la comédie algérienne. Durant sa carrière, il a multiplié les rôles dans les feuilletons et sitcoms algériens, notamment durant le mois de ramadhan.

Blaha Benziane devient adoré du public grâce à son rôle de Kada dans le sitcom Djemai Family, aux côtés de Salah Aougrout, réalisé par Djaafer Gacem. Ce dernier fait également appel à lui et lui attribue un rôle dans son dernier sitcom à succès, Achour El Acher, où il incarne Nouri, un incontrôlable du feuilleton.

Blaha Benziane a également joué dans d’autres productions ramadanesques, à l’image de « Nas Mlah City » ou encore « Boudhou », aux côtés de Mohamed Djedid, dit El Houari, décédé en 2018 des suites d’un cancer.

Le décès de Blaha Benziane suscite l’émoi

Alité depuis plusieurs jours, : Blaha Benziane se montrait optimiste quant à son état de santé. « Après des moments très difficiles, ma santé, grâce à Dieu, est en train de s’améliorer. C’est vrai que j’ai encore besoin de suivi médical et de repos, mais cela va un peu mieux. Je remercie l’ensemble du personnel de l’hôpital militaire et celui de la clinique Kara, à Oran ainsi que mes chers amis de la l’association Radieuse  m’ayant fait une agréable surprise. Cela me touche beaucoup, vraiment. C’est du baume au cœur. Voilà, l’esprit de solidarité et d’entraide durant ce mois sacré du ramadan… « , déclarait-il fin avril.

Il a malheureusement succombé à sa maladie, malgré une opération chirurgicale à l’hôpital militaire d’Oran.

Son décès provoque l’émoi, chez les Algériens, téléspectateurs du sitcom Achour El Acher ou non,mais également chez la corporation, tant son apparition dans les feuilletons durant ramadan était chaque année attendue. Plusieurs comédiens, musiciens et autres acteurs de la scène artistique expriment leur tristesse et lui rendent hommage.

Article précédentMarche des pompiers: la Direction rassure, l’Intérieur évoque des « agendas tendancieux »
Article suivantLégislatives, éducation, santé … les instructions de Tebboune

1 commentaire

Laisser un commentaire