Crise diplomatique: L’ambassadeur de France expulsé de Biélorussie

0
Crise diplomatique: L'ambassadeur de France expulsé de Biélorussie
Google Actualites 24H Algerie

Nouvelle crise diplomatique pour Paris. La Biélorussie a demandé à l’ambassadeur de France de quitter Minsk. Et Minsk rappelle son ambassadeur à Paris.


Après la Turquie, les Etats Unis, l’Australie, la Grande-Bretagne, l’Algérie et le Mali, la France fait face à une autre crise diplomatique, avec la Biélorussie cette fois-ci. Dimanche soir, le ministère biélorusse des Affaires étrangères a demandé à Nicolas de Bouillane de Lacoste de quitter Minsk « sur le champ ». L’ultimatum était lundi matin.


Selon les médias biélorusses, cités par l’AFP, l’ambassadeur a été expulsé « parce qu’il n’a jamais présenté ses lettres de créance au président Alexandre Loukachenko ».


Sur son site internet, l’ambassade de France à Minsk a annoncé que le diplomate avait présenté, « la copie figurée de ses lettres de créance » au ministre des affaires étrangères, Vladimir Make, le 8 décembre 2020.


Paris n’a, en fait, jamais reconnu  les résultats des élections présidentielle d’août 2021, marqués par la réélection d’  Alexandre Loukachenko pour un sixième mandat avec 80 % des voix, selon les décomptes officiels. L’Union européenne (UE) avait rejeté ces résultats, jugeant le scrutin « ni juste ni équitable ».


Rappel de l’ambassadeur de Biélorussie à Paris


La semaine écoulée Minsk avait rappelé son ambassadeur à Paris, Igor Fesenko, soulignant l’existence d’une crise diplomatique avec la France.


Minsk était agacé par les activités de l’ambassade de France en Biélorussie qui, le 13 octobre 2021, a rencontré Andreï Dmitriyev, vice-président de l’ONG Govori Pravdou (Dites la vérité), interdite par les autorités.


 « L’ambassadeur de France et Andreï Dmitriyev ont évoqué les perspectives de création d’une nouvelle structure, dont le but principal serait la promotion de projets sociaux et l’aide au développement des régions. La réunion a également été consacrée à l’actualité politique et socio-économique du pays », est-il écrit sur le site de la représentation diplomatique française.


Minsk, qui a de solides relations avec la Russie, accuse les pays occidentaux de provoquer des manifestations pour déstabiliser le pays. Dernièrement, l’Allemagne a reproché au président biélorusse « d’organiser le transit de migrants clandestins vers les pays de l’UE ».

Article précédentHouda Feraoun condamnée à 3 ans de prison, Huawei et ZTE payeront des amendes
Article suivantAlgérie-Burkina Faso: les supporters assisteront au match

Laisser un commentaire