Meurtre de George Floyd: Cris de joie et pleurs de soulagement devant le tribunal de Minneapolis

0
Cris de joie et pleurs de soulagement devant le tribunal de Minneapolis
Cris de joie et pleurs de soulagement devant le tribunal de Minneapolis

«Coupable!»: dès l’annonce du verdict au mégaphone, la foule exulte devant le tribunal de Minneapolis.

Plus de 200 personnes se sont rassemblées en anticipation de la nouvelle, et immédiatement les larmes commencent à couler sur plus d’un visage.

«Coupable des trois chefs d’accusation», continue l’homme avec son mégaphone, en détaillant le verdict concernant le policier blanc Derek Chauvin, reconnu coupable du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd.

«Aujourd’hui nous célébrons la justice (rendue) pour notre ville», ajoute-t-il.

«J’y crois pas… Coupable!», déclare incrédule Lavid Mack, un jeune homme de 28 ans perché sur un plot de béton pour voir le monde rassemblé. Il ne pensait pas que Derek Chauvin serait condamné.

Une femme s’écarte de la foule, et trop émue pour parler, tombe dans les bras d’une amie.

Une autre, les larmes coulant sur ses joues, exprime son soulagement: «Maintenant on peut enfin commencer à respirer», lâche Amber Young.

– «Panser les plaies» à Minneapolis –

«Cette année a été un tel traumatisme. Désormais j’espère que l’on pourra panser nos plaies», ajoute-t-elle.

Cette femme afro-américaine se tourne maintenant vers une autre lutte: «On doit se battre pour Daunte Wright maintenant», en référence au jeune homme noir de 20 ans tué le 11 avril par une policière blanche en banlieue de Minneapolis.

Le poing en l’air, un groupe d’une dizaine de personnes reprend en chœur: «Black power! Black power!».

Avant l’annonce du verdict, un homme brandissait même une bouteille de cognac parmi la foule, espérant l’ouvrir si Derek Chauvin était reconnu coupable.

L’avenue devant le tribunal a été coupée à la circulation, et plusieurs voitures qui se voient détournées de leur chemin klaxonnent pour célébrer avec la foule.

Dans les semaines précédant le verdict, la tension était palpable à Minneapolis, qui a vécu des manifestations agitées après la mort de George Floyd l’an dernier.

Des soldats de la Garde nationale ont patrouillé durant cette période dans les rues de la ville et presque l’ensemble des commerces avoisinant le tribunal se sont barricadés derrière des planches de bois.

Tout autour du tribunal, des véhicules blindés de l’armée, derrière des plots en béton et des grilles hautes de trois mètres, témoignaient également de la nature sensible du procès, désormais achevé. Reste la sentence de la condamnation de Derek Chauvin, qui sera annoncée dans quelques semaines.

Article précédentFoot: 5 des 6 clubs anglais se retirent de la Super Ligue européenne
Article suivantOscars: huit films en lice pour le sacre du meilleur long-métrage en temps de Covid

Laisser un commentaire