Covid-19: près d’un million de doses de vaccin attendues pour fin février

1
Covid-19: près d'un million de doses de vaccin prévus fin février
Covid-19: près d'un million de doses de vaccin prévus fin février

200.000 doses du vaccin chinois seront réceptionnés par l’Algérie à la fin du mois en cours, a déclaré le ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière. Ce lot s’ajoutera aux 700.000 à 800.000 doses du vaccin contre la Covid-19 que l’Algérie reçoit dans le cadre du groupe COVAX.

« D’autres quantités seront réceptionnés ultérieurement », a déclaré le ministre lors d’une journée parlementaire sur « la pandémie du coronavirus en Algérie et la stratégie de vaccination », organisée mardi à Alger. Il s’agit, selon Wahiba Hadjoudj, directrice de pharmacie et des équipements médicaux au ministère de la Santé, de 9 millions de doses de vaccin dans le cadre de l’Institut africain pour la prévention des épidémies relevant de l’Union africaine (UA), attendus pour 9 avril.

M. Benbouzid a appelé les citoyens à « se faire vacciner pour un retour à la normale ». Il a aussi incité les médias et tous les partenaires sociaux à la « coopération avec le secteur pour la sensibilisation, à grande échelle, des citoyens à l’importance de la vaccination ».

« Aucun pays ne peut » obtenir son quota de doses de vaccin auprès du même laboratoire

Mme. Hadjoudj est revenue sur les différentes phases de négociationsants menées, une année durant, avec les différents laboratoires à l’intérieur et à l’extérieur du pays, couronnées par l’obtention de l’Algérie de son quota de vaccins auprès de plusieurs laboratoires. Elle a affirmé qu' »aucun pays ne serait en mesure d’obtenir son quota de vaccin auprès d’un même laboratoire, vu la forte demande mondiale sur cette substance vitale en la conjoncture actuelle ».

Pour sa part, le directeur général de l’Institut Pasteur, Dr Fawzi Derrar a souligné que l’acquisition des vaccins avait obéit aux choix et recommandations du Conseil scientifique. Il a assuré que ces critères répondent aux normes et critères de sécurité sanitaire et d’efficacité en vigueur ».

Le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère, Dr Djamel Fourar a présenté le plan stratégique mis en place par le ministère, depuis janvier dernier, dans le cadre de la campagne de vaccination, conformément aux instructions données par le président de la République.

Il a évoqué la plateforme numérique de suivi du déroulement de cette campagne, à travers le territoire national avec la garantie d’une « distribution équitable », en tenant compte de la densité de la population dans chaque région.

Article précédentBilan de coronavirus: les contaminations poursuivent leur baisse
Article suivantAffaire Sonatrach 1: report du procès à la prochaine session criminelle

1 commentaire

Laisser un commentaire