Covid-19: 313 nouveaux cas et 21 décès en Algérie

0
Covid-19 en Algérie: 166 nouveaux cas et 15 décès ces dernières 24 heures
Covid-19 en Algérie: 166 nouveaux cas et 15 décès ces dernières 24 heures

Le bilan de ce mercredi 9 septembre fait état de 313 nouveaux cas,  275   guérisons et 21 décès, selon le communiqué du ministère de la Santé et de la réforme hospitalière.

42 patients sont actuellement en soins intensifs.

Selon la même source, le total des contaminations au coronavirus en Algérie s’élève à 199.275 cas, le nombre des décès a atteint 5484 cas.

L’institut Pasteur d’Algérie avait indiqué le 17 août que la flambée de la pandémie était tributaire de la prédominance actuelle du variant delta dans tous les prélèvements effectués et qui approche les 91% du total des analyses et mais aussi à cause du relâchement constaté en matière d’application des mesures de distanciations sociales.

Les professionnels de la santé ne cachent pas leurs inquiétudes quant à la propagation du coronavirus en Algérie. Ils estiment même que le nombre des nouvelles contaminations annoncées est en deçà de la réalité.

Au micro de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le Pr Belhocine explique que «Cette hausse des nouvelles contaminations au coronavirus est due au relâchement de la vigilance individuelle observé partout. Cet état de fait réunit tous les ingrédients de l’aggravation de la situation d’où nous avons trois variants nouveaux qui circulent en Algérie».

Plus de 7 millions d’algériens vaccinés

Le ministre de la Santé et de la réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué ce mercredi 1er septembre, lors d’une réunion avec les directeurs de santé des wilayas, que le nombre de vaccinés contre le Covid-19, s’élève à 7.5 millions de personnes vaccinées.

Cette réunion a été organisé en marge de la préparation de la campagne de vaccination nationale contre le Covid-19 qui débutera samedi 4 septembre. Le ministre a fait savoir que l’objectif de cette initiative est que 70% de la population soient vaccinés avant la fin de l’année.

M. Benbouzid a souligné que dans le cadre de cette opération qui débutera samedi prochain et durera jusqu’à la fin de l’année, des staffs médicaux seront mobilisés ainsi que des autocars dotés de tous les moyens nécessaires pour sillonner les villages et cités en vue de vacciner un maximum de citoyens .

Selon Abderrahmane Benbouzid , la campagne de vaccination verra la participation de l’armée nationale populaire, et la protection civile.

La récente hausse du nombre des nouveaux cas due au variant delta et le relâchement

La situation actuelle de la pandémie est très préoccupante», avait alerté le professeur Rachid Belhadj, directeur des activités médicales et paramédicales au CHU Mustapha Bacha. Pour lui, l’Algérie est face à la 3e vague du Covid-19.

Invité de la chaine 3 de la radio nationale, le professeur Belhadj est convaincu que «nous sommes entrain de vivre une troisième vague du Covid-19. C’est un  scénario identique de la deuxième vague de l’été 2020, juin et juillet, avec quelques particularités, puisque « maintenant ça commence à toucher les sujets jeunes».

Le variant Delta représente 91 % des virus circulants en Algérie 

L’institut pasteur a annoncé, le 25 juillet sur sa page Facebook, que le variant du virus SARS-CoV-2, Delta, s’est propagé de manière accélérée à partir de la 1re semaine de juillet. Il représente, selon la même source, 71% des variants circulant en Algérie.

Le même organisme prévoit une hausse de sa prédominance à 90 % dans les deux semaines à venir.

On avait compté 31 nouveaux malades contaminés du variant Delta du Covid-19 enregistrés dans la wilaya d’Alger au 5 juillet.

« Dans le cadre de la surveillance de la circulation des différents variants du virus SARS-CoV-2, nous avons enregistré à partir du 20 juin 07 nouveaux cas du variant Delta (B.1.617.2) au niveau de la wilaya d’Alger. Le nombre total de cas confirmés de ce variant s’élève ainsi à 31 cas depuis le 03 mai dernier », précisait l’Institut Pasteur d’Algérie dans un communiqué.

L’institut Pasteur d’Algérie a présenté aussi, dans son communiqué, la distribution des cas de variants préoccupants et d’intérêt, tels que classés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), circulant actuellement en Algérie et détectés sur l’ensemble des PCR positives, durant le deuxième trimestre de l’année en cours.

Concernant les variants classés préoccupants, il a été enregistré un taux de 50.47% de cas du variant Alpha (B.1.1.7) et de 2.63% de cas du variant Delta (B.1.617.2). Pour ce qui est des variants classés d’intérêt (sous surveillance), il a été enregistré un taux de 44.18% de cas du variant Eta (B.1.525) et de 2.72% de cas du variant A.27 (récemment détecté).

Enfin, l’Institut Pasteur d’Algérie a souligné, face à la hausse des cas positifs de Covid-19 observée durant ces derniers jours, qu’il est plus qu’impératif de rester vigilant et de respecter strictement les règles de base stipulées dans le protocole sanitaire (port de masques de protection, distanciation physique et lavage fréquent des mains) pour limiter la propagation du virus et, par là, ses variants.

Pour rappel, 225 malades contaminés de différents variants du virus SARS-CoV-2 ont été détectés en Algérie jusqu’au 21 juin dernier, ce qui porte à 749 cas le nombre total de nouveaux contaminés détectés au niveau national.

Article précédent« Jil Cilima », un programme de formation à la critique de cinéma du 9 au 11 septembre
Article suivantElections générales au Maroc : le PJD laminé, le RNI arrive en tête

Laisser un commentaire