Controle judiciaire pour Addad, Report du procès de Boumala pour septembre
Collage

La chambre d’accusation près le tribunal d’Alger a confirmé ce 1 juillet le contrôle judiciaire pour le militant et ancien secrétaire général du Rassemblement action jeunesse (RAJ), Hakim Mohamed Addad, rapporte l’avocate Fetta Sadat sur sa page Facebook.

Pour rappel, Hakim Addad a été arrêté le 12 juin, à Alger, par des agents en civil. Entendu par le procureur le 16 juin, il a été placé sous contrôle judiciaire. Hakim Addad avait, déjà été interpellé le 4 octobre 2019 et placé sous mandat de dépôt le 6 octobre 2019. Mis en liberté provisoire le 2 janvier 2020, son procès a été reporté à maintes reprises.

Par ailleurs, le procès en appel de l’activiste Fodhil Boumala est reporté à l’audience du 22 septembre 2020, rapporte l’avocate Fetta Sadat dans un post sur sa page facebook.

Poursuivi pour « atteinte à l’intégrité du territoire national » et poursuivi en vertu des articles 79 et 96 du code pénal, Boumala a été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Dar El Beida le 19 septembre 2019 et relaxé le 01 mars après près de 06 mois de détention préventive à la prison de El Harrach.

Article précédentSonatrach et Eni signent des accords gaziers jusqu’en 2049
Article suivantFête de l’indépendance : une pensée aux « détenus d’opinion »

Laisser un commentaire